Le sort de la nouvelle compagnie d'Air France connu lundi

Le sort de la nouvelle compagnie d'Air France connu lundi

Le sort de la nouvelle compagnie d'Air France connu lundi

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 14 juillet 2017 à 10h20

Le syndicat de pilotes majoritaire donnera-t-il son feu vert à la création de Boost, la filiale moyen et long-courrier, tête de gondole du plan stratégique d'Air France? La réponse sera connue lundi, près de dix mois après l'annonce du projet.

Les adhérents du SNPL (65% des voix pilotes) ont jusqu'à lundi 10H00 pour se prononcer sur un projet d'accord rendant possible "Trust Together" (la confiance ensemble), le plan stratégique dévoilé début novembre par le PDG d'Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac.

Les résultats du vote seront connus peu après sa clôture.

Le projet "Boost" de nouvelle compagnie, une filiale reprenant les lignes moyen et long-courrier d'Air France très déficitaires, est un des piliers du plan stratégique qui comprend également des pistes pour améliorer la compétitivité du groupe tricolore.

Mais il faut un "oui" des pilotes au projet d'accord pour que la direction d'Air France puisse réaliser la nouvelle compagnie en interne.

La consultation offre trois options aux pilotes : dire "oui" au projet d'accord, "oui" à un texte amendé par le SNPL mais non reconnu par la direction, ou "non" aux deux.

Le bureau du SNPL (l'exécutif du syndicat) a fait campagne pour la deuxième option en étant persuadé que, dans un tel scénario, ses "dernières revendications" seront acceptées par la direction.

En cas de refus des pilotes, le projet de filiale ne serait toutefois pas enterré. La future compagnie pourrait être rattachée au groupe Air France-KLM, mais le respect des procédures (consultation du conseil d'administration, des instances représentatives du personnel...) repousserait encore son lancement de plusieurs mois.

Le feu vert du SNPL, à l'inverse, permettrait à la filiale de décoller dès le début du programme d'hiver 2017-2018 avec six avions moyen-courriers et vers quatre destinations.

A terme, la compagnie comptera dix-huit moyen-courriers et dix long-courriers, destinés à contrer l'appétit des low-cost et des compagnies du Golfe.

- gains économiques -

Les négociations engagées en décembre entre Air France et les deux syndicats de pilotes, SNPL et Spaf, ont connu de nombreux soubresauts.

Le SNPL a accepté à reculons le principe d'une filiale, se pliant au résultat d'un vote des pilotes. Mais il a obtenu en échange que les vols "Boost" soient opérés par des pilotes d'Air France, avec des conditions de travail et de rémunération inchangées.

Les hôtesses et stewards seront en revanche recrutés en externe, à un coût inférieur à celui d'Air France, et une partie du personnel au sol sera externalisé.

Au niveau du groupe Air France (la compagnie historique, la filiale domestique Hop! et la low-cost Transavia), le projet d'accord prévoit "une amélioration de l'efficacité économique globale de 40 millions d'euros".

Parmi les mesures envisagées, certaines sont acceptées par le SNPL (suppression d'un jour de repos mensuel en moyen-courrier par exemple), d'autres non (la suppression de toilettes réservées aux pilotes dans les futurs A350).

Mais les négociations ont permis d'avancer sur un sujet cher au syndicat, l'équilibre de production entre Air France et KLM.

La direction a ainsi établi une "trajectoire" chiffrée permettant à Air France de rattraper partiellement d'ici à 2026 les parts d'activité perdues sur long-courrier ces dernières années au profit de sa consoeur néerlandaise.

Un système de pénalité financière, versée aux pilotes français en cas de non-respect des engagements, a été mis en place. Mais il n'est prévu pour l'heure que jusqu'en 2022, ce qui irrite le SNPL.

Au sein du syndicat, les avis sont divisés entre le bureau et un groupe de pilotes, qui a pris position en faveur d'un "compromis âprement négocié, solide, équilibré et porteur d'avenir".

jta/db/pb

 
0 commentaire - Le sort de la nouvelle compagnie d'Air France connu lundi
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]