Le succès du e-commerce ne se dément pas en France

Le succès du e-commerce ne se dément pas en France©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 19 mai 2016 à 16h10

Avec désormais 35,5 millions de cyberacheteurs et 186.900 sites marchands actifs en France, l'e-commerce n'a pas de souci à se faire pour l'avenir. "Il séduit de nouveaux internautes chaque année. Ils sont aujourd'hui près de 8 sur 10 à avoir déjà pratiqué l'achat en ligne, soit une augmentation de plus de 135% en dix ans", a commenté Bertrand Krug, directeur adjoint de Médiamétrie/NetRatings, lors d'une présentation jeudi matin.

Le bilan trimestriel de la Fevad des ventes sur Internet vient appuyer ses propos. Le chiffre d'affaires a enregistré une belle progression de 16% par rapport aux trois premiers mois de l'année 2015 et a atteint 17,9 milliards d'euros. Parmi les premiers sites d'achat sur Internet qui tirent la croissance, ceux d'ameublement-décoration ou encore d'hygiène-beauté. Le "top 3" des plus visités, formé par Amazon, CDiscount (groupe Casino) et la Fnac, reste leader sur le marché.

Progression rapide des ventes sur smartphones

Selon la fédération, l'e-commerce a surtout été porté par la montée du nombre de transactions (+21%). En effet, 237 millions opérations commerciales ont été effectuées au premier trimestre. Des résultats qui parviennent même à compenser la baisse du panier moyen, qui a perdu 4,4% sur un an, soit 76 euros au premier trimestre.

La vente en ligne doit particulièrement son embellie à la multiplication des transactions opérées sur téléphones portables et tablettes (sites mobiles et applications hors téléchargements d'application). La Fevad parle d'une augmentation de 31% par rapport aux trois premiers mois de l'année dernière.

Le "Drive" confirme son succès

La tendance semble d'ailleurs être la même pour le "Drive", qui affiche une activité en hausse de 14% sur l'année, selon les derniers chiffres Nielsen dévoilés en partenariat avec la Fevad. Le côté pratique "Commander sur internet - récupérer ses courses alimentaires quelques heures plus tard" séduit apparemment de plus en plus de consommateurs connectés. Désormais la France compte 4.025 points de retrait, Intermarché se plaçant en tête avec 1137 drives (Click & Drive et Services Drives), suivi par Système U (642) et Leclerc (591).

Les plus friands de ce nouveau mode de distribution ont pour la plupart un profil familial (avec des enfants de moins de 18 ans). Le succès est tel, que 9% de foyers français disent être convaincus par le "Drive". D'après l'étude Nielsen, ils sont "devenus accros au circuit, ils y réalisent 40% de leurs achats, soit quasiment autant qu'en hypermarchés (44%)".

 
0 commentaire - Le succès du e-commerce ne se dément pas en France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]