Le Venezuela risque de faire défaut d'ici six mois selon SP

Le Venezuela risque de faire défaut d'ici six mois selon SP

Une vénézuélienne achète de la viande, en banlieue de Caracas, le 16 juillet 2016

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 11h08

L'agence de notation financière SP Global Ratings a abaissé jeudi la note de la dette du Venezuela, à CCC- contre CCC auparavant, jugeant le pays susceptible de se trouver en défaut d'ici six mois face à l'aggravation de la crise politico-économique.

"L'abaissement de la note reflète la dégradation des conditions économiques, l'aggravation des tensions politiques, y compris au sein du camp chaviste au gouvernement, et la détérioration de la situation du gouvernement en matière de liquidités", a expliqué l'agence dans un communiqué, assortissant sa note d'une perspective négative.

SP envisage donc d'abaisser encore la note du Venezuela à moyen terme, "ce qui reflète un risque de défaut (...) lors des six prochains mois, si les conditions ne s'améliorent pas de façon significative et inattendue au Venezuela".

L'agence craint que le pays, qui souffre depuis des années de la faiblesse des cours pétroliers, ne puisse plus se financer à l'international et soit donc incapable de rembourser sa dette.

"Sans nouveau financement extérieur qui soit conséquent, nous nous attendons à ce que le gouvernement ait des difficultés à rembourser quelque 2,8 milliards de dollars de dette pour le second semestre 2017 et quelque sept milliards de dollars pour 2018", a prévenu SP, qui table sur une contraction de 6% du PIB cette année.

Le pays est agité depuis plusieurs mois par des manifestations presque quotidiennes contre le gouvernement du président Nicolas Maduro, héritier d'Hugo Chavez, qui a convoqué des élections le 30 juillet pour une Assemblée constituante. Près de cent personnes ont déjà été tuées lors de ces affrontements.

Signe des divisions au sein du camp chaviste, la procureure Luisa Ortega, longtemps soutien du gouvernement socialiste, est menacée d'être destituée de façon imminente pour "faute grave" après s'être retournée contre le pouvoir, mais promet de rester à son poste "quoi qu'il arrive".

"L'affaiblissement des institutions, le mécontentement de plus en plus marqué au sein de la population (...) réduisent encore la capacité du Venezuela à faire face aux problèmes pressants sur le plan économique et social", a prévenu SP.

jdy/fz/ole

 
1 commentaire - Le Venezuela risque de faire défaut d'ici six mois selon SP
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]