Législatives : En Marche pourrait décrocher la majorité absolue

Législatives : En Marche pourrait décrocher la majorité absolue©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 18 mai 2017 à 20h50

Pour mettre en oeuvre le projet de La République en Marche (REM), le gouvernement d'Edouard Philippe aura besoin d'une majorité solide dans la future Assemblée nationale. Or, les chances d'obtenir la majorité absolue de 289 sièges --et donc, de ne pas avoir à dépendre d'autres formations politiques--, se sont nettement accrues depuis l'élection d'Emmanuel Macron à l'Elysée, selon le dernier sondage OpinionWay-ORPI réalisé pour 'Les Echos' et 'Radio classique'.

Selon cette enquête, publiée jeudi, le nouvel exécutif obtiendrait 280 à 300 députés à l'issue de l'élection législative es 11 et 18 juin prochains, sans tenir compte de l'Outre-Mer, de la Corse et des Français de l'étranger, territoires qui n'ont pas été pris en compte par l'institut parce qu'ils "répondent à des logiques différentes".

La gauche marginalisée dans la prochaine assemblée ?

La majorité absolue (tous sièges compris) est de 289 sièges, l'assemblée comptant au total 577 élus. La droite LR-UDI obtiendrait 150 à 170 sièges au Palais Bourbon, tandis que le PS et ses alliés auraient 40 à 50 sièges, la France insoumise 20 à 25 sièges et le FN décrocherait 10 à 15 sièges.

En termes de suffrages, REM est crédité de 27% des intentions de vote au niveau national au premier tour, contre 20% pour la droite et le FN, loin devant La France insoumise (14%) et le PS (11%).

REM a nettement progressé depuis la veille du second tour, qui a donné une large victoire à Emmanuel Macron face à Marine Le Pen. L'enquête OpinionWay-ORPI estimait alors le nombre des députés En Marche entre 249 et 286.

Les Français satisfaits du nouveau gouvernement, mais...

Jeudi, un autre sondage, réalisé par Elabe pour 'BFMTV' a montré qu'une large majorité de Français (61%) se dit satisfaite de l'équipe qui travaillera aux côtés du Premier ministre, Edouard Philippe, et du président de la République, Emmanuel Macron. Ainsi, 65% des sondés estiment que le renouveau promis est bel et bien au rendez-vous avec un gouvernement resserré (22 membres), qui accueille de nombreux membres de la société civile.

Pour autant, si l'espoir est au rendez-vous, les Français sont loin de faire une confiance aveugle à la nouvelle équipe dirigeante.

... Pas d'état de grâce pour la nouvelle équipe

Selon un troisième sondage, le baromètre Elabe pour 'Les Echos' et 'Radio Classique', Emmanuel Macron prend ses fonctions à l'Elysée avec seulement 45% de confiance auprès des Français, une cote inférieure à tous ses prédécesseurs, qui avaient démarré avec une cote de confiance supérieure à 50%. Même chose pour Edouard Philippe, son Premier ministre, encore peu connu du grand public, et actuellement crédité de 36% de confiance.

Le nouvel exécutif ne bénéficiera donc pas de l'état de grâce habituel. Echaudés par les déceptions des deux précédents quinquennats, et divisés sur la recomposition politique en cours, les Français attendant désormais des nouveaux venus qu'ils fassent leurs preuves sur le terrain.

- Le sondage OpinionWay-ORPI réalisé pour 'Les Echos' et 'Radio classique' a été réalisé par internet du 16 au 18 mai, auprès d'un échantillon de 1.997 personnes, selon la méthode des quotas. A noter qu'avec un échantillon de 1.997 personnes, la marge d'erreur du sondage est de 1 à 2,2 points.

- Le sondage Elabe pour 'BFMTV' a été réalisé auprès d'un échantillon de 937 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus...

- Le sondage Elabe pour 'Les Echos' et 'Radio Classique' a été réalisé les 16 et 17 mai auprès d'un échantillon de 999 personnes, par Internet, selon la méthode des quotas.

 
883 commentaires - Législatives : En Marche pourrait décrocher la majorité absolue
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]