Les aéroports européens sont dynamiques, résistent aux risques géopolitiques (ACI)

Les aéroports européens sont dynamiques, résistent aux risques géopolitiques (ACI)

Le trafic des aéroports européens reste très dynamique depuis le début de l'année porté par la "révolution" des compagnies low-cost

A lire aussi

AFP, publié le mardi 13 juin 2017 à 12h53

Le trafic des aéroports européens reste très dynamique depuis le début de l'année porté par la "révolution" des compagnies low-cost, avec une bonne résistance aux risques géopolitiques croissants, a estimé mardi ACI Europe, qui représente plus de 500 aéroports européens. 

Depuis janvier, le trafic passagers des aéroports a augmenté de 9% et celui du cargo de 7,4%, grâce à une "amélioration générale des conditions économiques, la hausse constante des capacités et le retour de la demande en Russie, en Turquie et sur d'autres marchés touchés en 2016 par le terrorisme, notamment la Belgique et la France", a souligné dans un communiqué l'organisation qui tient son 27è congrès annuel à Paris mardi et mercredi.

"Le trafic aérien fait clairement fi des risques géopolitiques croissants", selon l'ACI.

L'ACI fait toutefois part de son "inquiétude quant à l'incertitude persistante liée à la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, une incertitude encore accrue après les résultats des élections (législatives) la semaine dernière".

Depuis la crise financière de 2008, "le trafic a augmenté dans l'Union européenne de 22,2%, trois fois plus vite que le PIB reflétant le dynamisme de l'industrie du tourisme avec (...) la demande croissante des marchés émergents, l'affluence des baby-boomers (nés après la Seconde guerre mondiale, ndlr) et des +millennials+ (nés entre 1980 et 2000, ndlr) ultra-mobiles en Europe", selon Olivier Jankovec, directeur général d'ACI Europe, cité dans le communiqué.

L'organisation note par ailleurs la progression constance du trafic des compagnies low-cost, soulignant que "99% de la croissance du trafic passagers des 20 premiers aéroports européens" est attribuée aux transporteurs low-cost ces 10 dernières années. 

"La révolution low-cost est en marche et rien ne l'arrêtera. Les compagnies low-cost sont maintenant dans des aéroports plus importants et des hubs, et ils font incursion dans le marché du long-courrier", a déclaré M. Jankovec. 

"Quatre-vingt-sept lignes long-courrier seront opérées cet été par des compagnies low-cost contre 14 il y a seulement quatre ans", a-t-il souligné. 

 
0 commentaire - Les aéroports européens sont dynamiques, résistent aux risques géopolitiques (ACI)
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]