Les catastrophes naturelles menacent la lutte contre la pauvreté

Les catastrophes naturelles menacent la lutte contre la pauvreté

HAiti, tremblement de terre février 2010, Port au Prince

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 14 novembre 2016 à 14h47

Alors que se tient actuellement le sommet sur le climat (COP22) à Marrakech, la Banque mondiale vient de publier une étude qui mesure l'impact économique et humain des catastrophes naturelles: elles coûteraient 520 milliards de dollars et plongeraient 26 millions de personnes dans la pauvreté, chaque année.

Des efforts réduits à néant

"Les chocs climatiques graves menacent de faire reculer des décennies de progrès contre la pauvreté", s'est alarmé Jim Yong Kim, le président de l'institution. A titre d'exemple, au Sénégal, 45% des ménages en grande difficulté ont échappé à la pauvreté entre 2006 et 2011, mais, dans le même temps, 40% y ont basculé à cause des catastrophes naturelles.

En outre, l'étude montre que les personnes les plus modestes souffrent de manière disproportionnée des catastrophes naturelles. Si les 20% des personnes les plus pauvres ne représentent que 11% des pertes économiques, elles comptabilisent 47% de celles liées au bien-être. Ainsi, au Mali et au Niger par exemple, prévenir ces événements climatiques permettraient de réduire les pertes d'actifs de plus de 10% et celles du bien-être de 25%, à condition que les efforts portent sur les moins aisés, prévient la Banque mondiale.

Des initiatives qui portent leurs fruits

L'organisation somme donc la communauté internationale d'agir. "Les pauvres ont besoin d'une protection sociale et financière contre les catastrophes qui ne peuvent être évitées", a martelé l'économiste Stéphane Hallegatte qui a participé à la rédaction du rapport. Dans certains pays, ces efforts sont déjà visibles.

Au Kenya par exemple,  le système de protection sociale a octroyé des ressources supplémentaires aux agriculteurs vulnérables bien avant la sécheresse de 2015, en les aidant à se préparer et à atténuer ses effets. De même, au Pakistan, suite aux inondations de 2010, le gouvernement a créé un programme de subventions d'urgence, qui a permis une sortie de crise à environ 8 millions de personnes.

 
1 commentaire - Les catastrophes naturelles menacent la lutte contre la pauvreté
  • avatar
    Patdix -

    C'est bizarre , nos grands experts expliquaient que la mondialisation et la société de
    consommation allait éradiquer la pauvreté !
    Je pense qu'ils se sont mis le doigt dans l'oeil et les seuls gagnants dans l'histoire
    sont les multinationale .Il y a de quoi s'interroger du pourquoi de la chose ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]