Les chauffeurs cars de la compagnie Megabus en grève

Les chauffeurs cars de la compagnie Megabus en grève

megabus, bus, transports, car, autocar

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 18 novembre 2016 à 18h05

Le trafic parisien a connu quelques perturbations vendredi... Les chauffeurs Megabus ont, en effet, protesté devant le ministère des Finances contre  le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), présenté par la direction de la compagnie, qui avait été lancée dans le sillage de la libéralisation du marché créée par la loi Macron.

La CGT Transports, qui a tenté de mener, dès l'aube, une opération escargot sur le périphérique parisien, a finalement été reçue en fin de matinée à Bercy pour évoquer la cessation d'activité de la société.

Megabus, qui compte 34 autocars et 175 salariés à Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes et Paris, va devoir stopper ses activités prochainement, suite à la perte de son unique contrat de prestation avec l'allemand Flixbus. L'ensemble des salariés seraient "en faillite et cessation d'activité" et subiraient "de plein fouet les effets de la loi Macron" de 2015, assure la CGT-Transports dans un communiqué.

2.000 euros d'indemnités pour les 175 salariés

Les chauffeurs souhaitent obtenir de leur employeur un plan social de haut niveau. Mais selon Natasha Pinçon, représentante du personnel, "les négociations sont au point mort, l'autocariste ne propose que 2.000 euros d'indemnités supralégales, c'est insuffisant au regard du préjudice subi", a-t-elle déclaré à la presse.

Megabus France, propriété du groupe britannique Stagecoach, avait été racheté par Flixbus l'été dernier. La société allemande devait alors assurer la sous-traitance, mais elle a mis fin au contrat passé avec Megabus, quelques semaines plus tard, précipitant ainsi sa chute.

La faute à l'entreprise, selon Macron

De son côté, l'Unsa Transports met en cause dans un communiqué "la spéculation que peuvent pratiquer quelques gros acteurs du secteur", visant alors directement Stagecoach.

D'après Emmanuel Macron, cette situation résulte des décisions de la société de transport par autocar, "qui a voulu se développer en cassant les prix". "Son activité sera reprise par d'autres. C'est immanquable quand un marché se développe", a déclaré l'ancien ministre de l'Economie, cité par l'AFP.

 
3 commentaires - Les chauffeurs cars de la compagnie Megabus en grève
  • avatar
    JLDMD -

    Macron nul nul nul

  • avatar
    Logan2013 -

    Megabus : la fin d’une macronnerie
    Brève de Lutte Ouvrière du 18/11/2016

    Les conducteurs des cars Megabus manifestent ce matin contre le plan social dont ils sont victimes. Après un an et demi d’activité, l’entreprise ferme et les 175 salariés vont se retrouver sur le carreau.

    En 2015, Macron alors ministre de l’Économie, avait permis le développement de lignes de cars privés en concurrence avec des lignes SNCF, prétendant que cela allait à la fois créer de l’emploi et favoriser le transport bon marché.

    En fait, moins de 1500 emplois ont été créés et aujourd’hui, Flixbus, qui a racheté Megabus, voudrait se débarrasser de 175 travailleurs. Les patrons ferment leurs entreprises comme on claque une porte. Oui, pas question de se laisser faire.

  • avatar
    jlx1322 -

    voilà ce qui attend les entreprises françaises avec la politique macron .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]