Les chefs d'entreprise britanniques favorables au maintien dans l'UE

Les chefs d'entreprise britanniques favorables au maintien dans l'UE©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 22 février 2016 à 12h55

Les dirigeants d'entreprise en Grande-Bretagne sont majoritairement favorables au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne lors du référendum qui se tiendra le 23 juin. Selon un sondage de l'Institute of Directors (IoD), un groupement de défense des intérêts des entreprises de tailles diverses, 60% des 672 dirigeants interrogés disent vouloir voter en faveur d'un maintien dans l'UE et 31% se prononcent pour une sortie. Il y a 9% d'indécis.

Cinquante-quatre pour cent des personnes interrogées disent avoir discuté des conséquences du référendum au niveau de la direction de leur entreprise, mais peu disent attacher de l'importance à l'accord négocié par David Cameron à Bruxelles pour réformer certains points de fonctionnement de l'UE et tenter ainsi de convaincre ses compatriotes de rester dans l'Union.

Un accord solide ?

Interrogés sur l'impact de l'accord sur leur organisation, 54% des dirigeants d'entreprise disent qu'ils n'en seront pas affectés, 34% disent qu'il sera "assez bon" ou "très bon". Dix pour cent estiment qu'il s'agit d'un mauvais accord. Dans un sondage général publié dimanche par le journal 'Mail on Sunday', les partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne ont une avance de 15 points sur les défenseurs du Brexit.

Vendredi, un accord a donc été trouvé au Conseil européen de Bruxelles entre la Grande-Bretagne et ses alliés. David Cameron, qui s'était engagé à faire campagne faveur du maintien dans son pays au sein de l'UE s'il obtenait un accord satisfaisant, va donc mettre en oeuvre cette promesse. Mais les politiques sont très divisés dans le pays, y compris dans le camp du Premier ministre. Membre également du parti conservateur, le très populaire maire de Londres, Boris Johnson, s'est en effet prononcé en faveur d'un "Brexit". De quoi augmenter le risque de "Brexit" et accroître aussi les divisions au sein du parti au pouvoir.

 
0 commentaire - Les chefs d'entreprise britanniques favorables au maintien dans l'UE
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]