Les compagnies aériennes s'arrangent avec l'interdiction des tablettes

Les compagnies aériennes s'arrangent avec l'interdiction des tablettes©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 24 mars 2017 à 16h30

Les compagnies aériennes tentent depuis quelques jours d'atténuer l'impact de l'interdiction en cabine des tablettes et ordinateurs portables par les Etats-Unis.

Les restrictions annoncées par Washington en début de semaine, en réaction à des menaces terroristes non spécifiées, visent notamment des compagnies du Golfe, dont une bonne partie de la clientèle est constituée d'hommes d'affaires faisant escale à Dubaï ou Doha lors de leurs longs trajets.

Le département américain de la Sécurité intérieure exigera prochainement des voyageurs arrivant aux Etats-Unis en provenance d'aéroports en Arabie saoudite, en Egypte, aux Emirats Arabes Unis, en Jordanie, au Koweït, au Maroc, au Qatar et en Turquie de mettre dans les bagages en soute des appareils électroniques plus gros que des téléphones portables, comme des tablettes, des lecteurs DVD portatifs, des ordinateurs portables et des caméras

La Grande-Bretagne devrait instaurer des restrictions similaires à partir de six pays (Arabie saoudite, Egypte, Jordanie, Liban, Tunisie et Turquie).

Prise en charge des appareils

Emirates a ainsi annoncé l'introduction d'un service de prise en charge des tablettes et ordinateurs portables pour les vols à destination des Etats-Unis qui permettront aux passagers de déposer leurs engins électroniques juste avant l'embarquement, au lieu de les déposer en soute au préalable. Les clients de la compagnie émiratie ont déjà un accès limité au wifi ou doivent verser un dollar pour 500 MB de connexion.

La compagnie Turkish Airlines, également concernée par l'interdiction, travaille sur un système qui permettra à ses passagers d'utiliser la 3G sur leurs smartphones afin de se connecter à internet pendant les vols. Elle envisage aussi d'offrir gratuitement le wifi, a déclaré l'un de ses responsables.

"Nous avons accéléré les travaux d'infrastructure après les derniers événements", a-t-il expliqué. "Si les travaux sont achevés, nous prévoyons d'offrir le wifi gratuit en avril sur notre flotte de Boeing 777 et d'Airbus A330."

Que faire sans PC ?

Qatar Airways écrivait sur sa page Facebook cette semaine que les divertissements proposés à bord se suffisaient à eux-mêmes. Sur le même mode ironique, la compagnie Royal Jordanian a dressé sur Twitter une liste de "douze choses à faire pendant un vol de douze heures sans ordinateur portable ni tablette". Parmi les suggestions proposées : lire, méditer, dire bonjour à son voisin ou "reprendre possession de son accoudoir".

 
1 commentaire - Les compagnies aériennes s'arrangent avec l'interdiction des tablettes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]