Les députés rejettent la hausse des prix du tabac

Les députés rejettent la hausse des prix du tabac©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 22 octobre 2015 à 18h09

L'Assemblée nationale a refusé jeudi d'augmenter de façon massive le prix du tabac l'an prochain comme le souhaitaient certains députés de la majorité au nom de la santé publique. Les députés ont rejeté des amendements de la députée socialiste Michèle Delaunay, qui visaient à augmenter de 30% le prix du tabac à rouler et d'un euro le prix du paquet de cigarettes afin de parvenir d'ici trois ans "au seuil psychologique" de 10 euros le paquet.

La députée socialiste de la Gironde, soutenue par une cinquantaine de ses collègues socialistes et écologistes, a rappelé que chaque année le tabac tuait en France 79.000 personnes, soit "220 personnes par jour". Elle a affirmé que le coût global du tabac pour la société était de 120,4 milliards d'euros par an, "soit dix fois le déficit de la Sécurité sociale (régime général et FESV) qui s'élève à 13 milliards d'euros en 2015". Mais le gouvernement s'était opposé à ces amendements, et le ministre des Finances Michel Sapin avait une nouvelle fois rejeté cette option jeudi sur LCP.

Avis contraires

Après plusieurs années de repli, la consommation de tabac est repartie à la hausse début 2015 (+1,9% à la fin août dont +1,2% pour les cigarettes et +6,3% pour le tabac à rouler), selon la Commission des comptes de la sécurité sociale, ce qui a motivé la décision de la députée Michèle Delaunay. Dans la première mouture du PLFSS présentée le 24 septembre, il était même prévu que les moyens des établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes âgées dépendantes ou des handicapés soient renforcés grâce à des recettes incluant une hausse des droits sur le tabac.

Mais les avis divergent : une mission parlementaire, présidée par le député socialiste du Doubs Frédéric Barbier, a présenté le 15 octobre, à l'occasion du Congrès des buralistes, un rapport qui préconise de stabiliser désormais les prix à leur niveau actuel, soit entre 6,5 et 7 euros le paquet en moyenne.

 
0 commentaire - Les députés rejettent la hausse des prix du tabac
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]