Les étrangers sont de moins en moins présents dans l'indice CAC 40

Les étrangers sont de moins en moins présents dans l'indice CAC 40
A lire aussi

LesEchos, publié le mardi 26 septembre 2017 à 18h19

Au moment où Siemens s'apprête à monter à hauteur de 50 % dans le capital d'Alstom, en échange d'actifs dans le ferroviaire, une étude de la Banque de France montre que le poids des investisseurs étrangers dans le CAC 40 ne cesse de diminuer. Et ce pour la troisième année d'affilée. Ainsi, ils ne détenaient plus, fin 2016, que 44,5 % de la capitalisation boursière, soit 540 milliards d'euros d'actions. Le niveau le plus bas depuis 2011.

Fin 2013, la détention du CAC 40 par les non-résidents avait atteint un record historique à 47,8 %. Sachant que l'étude de la BDF porte sur 35 entreprises du CAC 40, Airbus, ArcelorMittal, LafargeHolcim, Nokia et Solvay ayant été exclues du périmètre, leur siège social étant établi à l'étranger.

Vendeurs nets d'actions

Principale…

Lire la suite sur LesEchos

 
1 commentaire - Les étrangers sont de moins en moins présents dans l'indice CAC 40
  • avatar
    FelixM -

    Cela va plaire aux patriotes de l'économie, pour qui tout investissement étranger dans une entreprise française est une perte de souveraineté.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]