Les Européens ont gardé l'équivalent de 15 milliards d'euros en vieilles devises

Les Européens ont gardé l'équivalent de 15 milliards d'euros en vieilles devises

billet franc

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 07 avril 2017 à 14h57

Pesetas, francs, lires, Deuschmarks... L'équivalent de 15 milliards d'euros dormirait dans les tiroirs des particuliers sous la forme de vieux billets ou de vieilles pièces jamais échangés contre la nouvelle monnaie européenne, 15 ans après le passage à l'Euro.

6,5 milliards en Allemagne

D'après Bloomberg, près de la moitié de ce trésor se trouverait en Allemagne, alors que Berlin a adopté l'euro dix ans plus tôt que des pays comme la Lettonie ou la Lituanie, disposant donc de plus de temps pour échanger ces devises. Mais ses habitants sont historiquement des adeptes du paiement en liquide, rappelle l'agence de presse.

Pas de date-limite

Environ un tiers de cette enveloppe de 15 milliards n'a désormais plus de valeur, douze banques centrales nationales ayant cessé d'échanger les pièces et la date limite d'échange de billets étant dépassée pour la France, l'Italie, la Finlande et la Grèce. Les Allemands ont encore largement le temps de fouiller sous leur canapé, la Bundesbank ayant déclaré qu'elle échangerait "indéfiniment" des Deutschmarks, sans limite de montant.

 
0 commentaire - Les Européens ont gardé l'équivalent de 15 milliards d'euros en vieilles devises
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]