Les Français peinent à avoir un avis sur le Premier ministre

Les Français peinent à avoir un avis sur le Premier ministre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 17 mai 2017 à 10h20

Les Français ont bien du mal à avoir un avis sur la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre... Ils sont en effet 57% à déclarer qu'ils ne le connaissent pas assez pour se prononcer, selon un sondage Harris Interactive réalisé pour 'RMC' et 'Atlantico'.

Risque d'affaiblissement des partis traditionnels

En outre, seulement 32% des personnes interrogées pensent que c'est une "bonne chose" - dont 73% des sympathisants 'En Marche' et 47% des proches des 'Républicains' - alors que 11% estiment que c'est "une mauvaise chose".

En tant qu'observateurs, près de quatre Français sur dix croient que cette nomination risque d'affaiblir l'ensemble des partis traditionnels. Le parti socialiste serait le plus affecté (42% des sondés), devant Les Républicains (38%), Le Front national (32%) et La France Insoumise (30%).

Des ministres de droite, du centre et de la gauche

Alors que la présentation du nouveau gouvernement, initialement prévue mardi, a été reportée à ce mercredi, 15 heures, 71% des Français souhaitent que des personnalités du Centre intègrent le gouvernement d'Edouard Philippe, 63% pensent de même pour des personnalités de droite et 62% de gauche. Sans surprise, "les proches de 'La République En Marche' sont nettement favorables à l'arrivée d'hommes et femmes politiques de tous bords", font valoir les auteurs de l'étude.

Si les rumeurs vont bon train, Emmanuel Macron a d'ores et déjà fait avoir que le gouvernement serait resserré autour de quinze ministres seulement. Il devrait par ailleurs être paritaire et composé pour un tiers de membres de la société civile.

 
7 commentaires - Les Français peinent à avoir un avis sur le Premier ministre
  • contresens -

    Moi mon avis sur ce monsieur et fait depuis le jour ou il a été nommé !!

  • chipette49 -

    c'est un imposteur comme macron avec des casseroles au derrière.
    la France va bientôt disparaître. on nous prend pour des quiches.....

  • cebenvrai -

    oui ..on ne sait pas bien le cerner celui-là .par contre lorsqu'on apprend qu'il a travaillé chez AREVA avec les magouilles financières qu'il y a eu dans cette boîte (CASH INVESTIGATIONS ..ELISE LUCET ).çà me laisse perplexe

  • francois -

    Un premier ministre de droite clone de Juppé / Rocard donc bien à droite et droit dans ses bottes on a connu cela à l'automne 1995...La réponse fut cinglante, demander toujours aux mêmes de se serrer la ceinture de payer toujours plus d'impôts etc la recette est toujours la même.Quand au peuple on gouverne en son nom mais on se moque de lui quant on ne l'insulte pas en parlant de populisme . Le quinquennat qui s'ouvre va être le règne de l'enarchie au service de la ploutocratie.

  • labise -

    pour avoir un avis il faut le voir à l'oeuvre dans ses nouvelles fonctions.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]