Les inondations du printemps 2016 ont coûté 1,4 milliard d'euros

Les inondations du printemps 2016 ont coûté 1,4 milliard d'euros

paris inondation seine crue

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 31 mai 2017 à 15h45

Un an après les fortes inondations qui avaient touché le nord-est de la France et le bassin parisien au printemps dernier, la fédération française des assureurs fait le bilan.

Plus de 1,4 milliard d'euros

Conformément aux estimations, les dégâts leur ont causé un peu plus de 1,4 milliard d'euros de pertes pour 182.000 sinistres enregistrés.

A ce jour, seulement 4% des sinistrés n'ont pas encore pu être indemnisés, du fait de la complexité de certains dossiers, de contre-expertises qui prennent du temps ou de factures de travaux encore non envoyées.

Repenser le régime

Compte tenu de catastrophes naturelles de plus en plus rapprochées, la fédération recommande de moderniser le régime. Elle préconise notamment "une évolution dans la fixation des franchises légales, et ce pour que les artisans et commerçants soient moins pénalisés", "d'inclure les frais de relogements dans le régime des catastrophes naturelles pour faciliter la prise en charge des personnes touchées" et enfin de développer les politiques de prévention.

D'après les prévisions de la FFA, le coût total des aléas climatiques pourrait passer de 48 milliards au cours des 25 dernières années, à 92 milliards d'ici 2040.

 
0 commentaire - Les inondations du printemps 2016 ont coûté 1,4 milliard d'euros
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]