Les professionnels de l'hôtellerie inquiets des répercussions de la grève

Les professionnels de l'hôtellerie inquiets des répercussions de la grève

palace hôtel tourisme hébergement

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 26 mai 2016 à 17h55

Les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration s'inquiètent des "conséquences graves, économiques et sociales, des mouvements de blocage que connait la France depuis plusieurs semaines". L'Umih, qui représente les professionnels du secteur a observé dans les départements de nombreuses annulations pour le week-end à venir, en raison des problèmes d'approvisionnement rencontrés par les touristes.

Image internationale

A l'échelle nationale, "les grèves, la pénurie, les blocages, les violences dans les manifestations reprises en boucle par les chaînes d'information en France et à l'étranger véhiculent des images aux conséquences néfastes pour la destination France, déjà très affectée par les événements tragiques du 13 novembre dernier", ajoute l'organisation. Selon le 'Daily Mail', "des touristes se sont ainsi retrouvés bloqués et ont rapporté certaines scènes de violence dans les stations-service". "Si les blocages de raffineries se poursuivent, cela pourrait compliquer la vie des résidents et des visiteurs lors de l'Euro", ajoute le 'New York Times'.

Beaucoup d'espoirs sur l'Euro de football

Les professionnels du tourisme appellent le gouvernement à agir, alors que le coup d'envoi de l'Euro de football sera donné le 10 juin. Un événement dont ils espèrent tirer profit afin de rattraper une fin d'année 2015 et un début de saison 2016 moroses. Selon une étude de FowardKeys, spécialiste du secteur du tourisme publiée en mars dernier, Paris a enregistré une chute des arrivées "internationales" de 12% entre le 14 novembre - lendemain des attaques terroristes - et le 26 février, par rapport à la même période de l'année 2015. A l'inverse, elles ont progressé de respectivement 8% et 13% à Madrid et Barcelone. En revanche, FowardKeys observait alors une hausse des réservations de 4% pour le mois de juin à Paris, en vue de cet événement sportif.

L'Euro pourrait en effet être perturbé par de nouvelles mobilisations. A la SNCF, Sud Rail a ainsi lancé un préavis de grève reconductible à partir du mercredi 18 mai et jusqu'au 11 juillet, soit le lendemain de la finale de l'Euro. Sud RATP vient également d'appeler à une grève illimitée à partir du 10 juin.

 
0 commentaire - Les professionnels de l'hôtellerie inquiets des répercussions de la grève
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]