Les propos d'Emmanuel Macron sur les fonctionnaires ne passent pas

Les propos d'Emmanuel Macron sur les fonctionnaires ne passent pas

ministre de la Fonction publique

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 21 septembre 2015 à 11h22

"Plus justifiable", le statut des fonctionnaires ? Le ministre de l'Economie a provoqué la polémique ce weekend, en le remettant en cause, lors d'un débat public, quelques semaines après ses critiques sur les 35 heures. "On va progressivement entrer dans une zone - on y est déjà d'ailleurs - où la justification d'avoir un emploi à vie garanti sur des missions qui ne le justifient plus sera de moins en moins défendable", a argumenté Emmanuel Macron au cours de cet échange, cité notamment par 'Les Echos'.

"Pas libre de ses propos"

"Il n'y a pas un problème Macron", a réagi lundi matin sur Europe 1 la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu. "J'ai simplement dit à Emmanuel Macron, comme je le pense depuis très longtemps, qu'un ministre n'est pas libre de ses propos, y compris dans un cercle de réflexion". En l'occurrence, l'intéressé parlait des cadres, en comparant ceux du privé et ceux de la fonction publique, a précisé la ministre. Concernant les fonctionnaires, "la contrepartie de la sécurité de l'emploi, c'est qu'un employeur public peut changer la définition, le contenu des missions de chacun, comme son affectation, alors qu'avec un contrat de travail d'ordre privé, ce n'est pas possible", a-t-elle défendu.

Recadré

Emmanuel Macron avait déjà été recadré au cours du weekend, d'abord par François Hollande, pour qui "être fonctionnaire, ce n'est pas être dans une position figée, ce n'est pas refuser la modernité, être fonctionnaire, c'est, au contraire, être toujours capable d'anticiper, de prévoir et de servir". Manuel Valls aussi est revenu sur les propos de son ministre, en rappelant son "attachement au statut des fonctionnaires", tout en vantant les qualités d'Emmanuel Macron : "Quand on a un ministre talentueux qui oeuvre pour notre économie et pour notre industrie, on le soutient et on le soutient jusqu'au bout", a-t-il déclaré.

 
4 commentaires - Les propos d'Emmanuel Macron sur les fonctionnaires ne passent pas
  • avatar
    annael -

    Touche pas à mes électeurs !
    Emmanuel Macron, vous avez tout faux ! Même si ce que vous dites comporte bien des vérités ! Mais chut, faut pas le dire!

  • avatar
    peace -

    j'avais oublié......""" toujours capable d'anticiper, de prévoir et de servir"""""...bin dans le BTP et ailleurs aussi
    ça fonctionne comme ça.....ET ALORS ??????

    avatar
    Robert3 -

    Oui, sauf que dans le privé, on est mieux payé que dans la fonction publique avec les RTT qui permettent aux travailleurs du BTP notamment de travailler au noir. Dans la fonction publique également, pas de panier repas ni de dédommagement pour les frais de route. Alors, avant de baver sur les fonctionnaires, sachez déjà comment ils sont traités.

  • avatar
    peace -

    lebranchu..sacré numero...!
    c'est elle qui a fait en sorte que pour les arrêts maladie dans la fonction public
    il n'y a aucun jour de carence a l'inverse du privé qui eux on 3 jours....
    et pourtant la palme de l'absentéisme c'est bien dans la fonction public..
    c'est vrais qu'ils sont plus usés qu'un smicar du BTP...qui passe ses journées dehors tout temps...
    pour un salaire de misère.

  • avatar
    arhos -

    On ne pouvait attendre une autre réaction de celle qui a supprimé le jour de carence dans la fonction
    publique, au nom de la justice bien sur. En France nous sommes gouvernés par des fonctionnaires,
    avec la réussite que l'on sait.
    Mais il faudrait peut être demander l'avis des autres Français. Si on faisait un référendum sur la
    question, il n'y aurait pas de suspense. Alors chiche, Mme la Ministre!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]