Les salariés peu favorables au contrat de travail unique

Les salariés peu favorables au contrat de travail unique©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 25 novembre 2016 à 11h28

L'un des objectifs de la loi El Khomri était de simplifier le droit du travail, mais force est de constater que, pour les Français, le compte n'y est pas. Les salariés sont en effet 92% à s'accorder sur l'idée qu'il doit être allégé - dont 35% sur certains articles et 57% en profondeur - selon un sondage BVA pour MédiaRH dévoilé ce vendredi.

A deux jours des primaires de la droite et du centre, François Fillon propose de recentrer le code du travail sur les normes sociales fondamentales, "qui ne représentent qu'environ 150 pages sur 3.400" et de renvoyer tout le reste à la négociation au niveau de l'entreprise ou des branches et d'instaurer le référendum d'entreprise en cas de blocage du dialogue social.

Les Français peu favorables au contrat unique

Pour 65% des salariés, cette simplification favoriserait l'emploi. Un taux qui grimpe à 78% pour les salariés en CDD et à 73% pour les entreprises de 10 à 49 salariés. Les personnes interrogées dans le cadre de cette enquête ne sont toutefois pas prêtes à abandonner la coexistence du CDD et du CDI (52%). En outre, elles sont moins nombreuses à privilégier l'existence d'un seul contrat, le CDI, plus souple (47%).

François Fillon et Alain Juppé proposent tous deux de mettre en place un contrat de travail avec des modalités de rupture prédéfinies et progressives, afin de donner davantage de visibilité aux entreprises pour embaucher.

 
0 commentaire - Les salariés peu favorables au contrat de travail unique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]