Les salariés plébiscitent le télétravail, les patrons sont frileux

Les salariés plébiscitent le télétravail, les patrons sont frileux©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 21 juillet 2016 à 12h04

Souplesse des horaires, autonomie, absence de temps de trajet pour se rendre au bureau... Le télétravail séduit de plus en plus les Français : ils sont 17% à souhaiter exercer leur activité de chez eux un nombre de jour fixe par semaine, 35% à vouloir le faire occasionnellement et 12% tous les jours ouvrables, selon une étude Randstad publiée jeudi.

Concernant ce dernier chiffre, Randstad relève que "malgré les nombreux atouts du télétravail, exercer sa profession dans un environnement de travail classique permet de créer un lien social entre les différents acteurs de l'entreprise", ce qui explique que très peu de Français envisagent de ne plus mettre les pieds au bureau.

Les patrons moins chauds

L'étude montre aussi que seulement 16% des salariés français déclarent que leur patron leur propose d'avoir recours au télétravail. "Ce faible score s'explique notamment par la crainte des employeurs et managers de perdre le contrôle sur l'activité de leur salarié", selon les auteurs de cette étude, qui mettent aussi en avant les contraintes réglementaires et juridiques.

Mettre en place le télétravail en entreprise nécessite en effet, pour les plus grandes entreprises, la consultation des partenaires sociaux, la négociation d'un accord, les signatures des avenants au contrat de travail, équipements informatiques spécifique.

 
0 commentaire - Les salariés plébiscitent le télétravail, les patrons sont frileux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]