Les ventes en ligne ont bondi de 16% au deuxième trimestre

Les ventes en ligne ont bondi de 16% au deuxième trimestre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 21 septembre 2015 à 15h38

Bilan positif pour le "e-commerce" en France au deuxième trimestre : d'après les chiffres publiés lundi par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), les ventes en ligne ont progressé de 16% sur la période, soit une performance supérieure aux attentes. Il s'agit d'un coup d'accélérateur, puisque les chiffres n'avaient pas été aussi bons depuis trois ans. Au total, le chiffre d'affaires s'élève à 15,5 milliards d'euros.

"Cette reprise de la croissance est portée par une forte augmentation du nombre de transactions avec une fréquence d'achats plus importante et un panier moyen stabilisé à 79 euros", détaille la Fevad - elle publie ces chiffres à l'occasion du salon du "e-commerce", qui a ouvert ses portes à Paris. Les marchands ont ainsi réalisé 194 millions de transactions au deuxième trimestre soit 20% de plus en un an (162 millions au deuxième trimestre 2014). La fédération a recensé 167.650 sites marchands actifs, soit 14% de plus en un an.

Les ventes sur mobile décollent

Les performances du commerce en ligne ont été dopées par l'explosion des ventes des sites hébergés sur des places de marché (+58% au deuxième trimestre) et par les ventes réalisées à partir de tablettes ou de smartphones (+43%). L'engouement pour les sites dits collaboratifs comme BlaBlaCar ou Airbnb a également contribué à la progression du e-commerce.

Les achats de mode en ligne, qui continuent de tirer le secteur, ont progressé de 9,7% pour atteindre 15,5% des ventes totales d'habillement, qui reculent pour leur part de 0,2%. Malgré une progression récente, les chaînes de prêt-à-porter comme Zara ou H&M restent encore loin derrière leurs concurrentes américaines, le e-commerce représentant seulement 5% de leurs ventes contre 18% aux Etats-Unis. Les grands magasins comme Le Bon Marché, propriété de LVMH, le Printemps ou les Galeries Lafayette arrivent eux aussi loin derrière, réalisant moins de 5% de leurs ventes sur internet contre 11% pour Nieman Marcus ou Saks Fifth Avenue.

 
0 commentaire - Les ventes en ligne ont bondi de 16% au deuxième trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]