Logement : bilan en demi-teinte de Hollande, selon la Fondation Abbé Pierre

Logement : bilan en demi-teinte de Hollande, selon la Fondation Abbé Pierre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 31 janvier 2017 à 15h20

La Fondation Abbé Pierre publie ce mardi son 22ème rapport annuel, qui montre que quatre millions de personnes en France sont sans abri, mal logées ou sans logement personnel. Par ailleurs, 12,1 millions de personnes sont touchées à des degrés divers par la crise du logement, qu'il s'agisse d'un effort financier excessif, de précarité énergétique, de risque d'expulsion locative, de copropriétés en difficulté, ou de surpeuplement...

Sur le plan des loyers, le nombre d'impayés semble stable, mais les auteurs du rapport notent que les locataires sont 44% de plus qu'en 2006 à se priver de chauffage à cause de son coût et 42% de plus à subir un effort financier excessif pour payer leur logement.

Record d'expulsions

Le nombre d'expulsions locatives avec le concours de la force publique a atteint son record en 2015, à 14.363, un chiffre en hausse de 33% par rapport à 2006.

La Fondation évoque, à propos des cinq années de François Hollande qui se terminent à l'Elysée, un quinquennat en "demi-teinte". Alors que le président avait fixé l'objectif de 150.000 logements sociaux construits par an, 115.000 ont été financés en 2013, 105.000 en 2014, 109.000 en 2015 (en métropole et hors ANRU), et plus de 120.000 en 2016, "dans un mouvement à la hausse encourageant mais tardif et encore insuffisant".

Logement social de plus en plus cher

Parmi les points positifs, le rapport cite la TVA à taux réduit, la mise à disposition de terrains publics à prix réduits, la hausse du plafond du livret A, et les abattements de taxe foncière (TFPB). Ses auteurs regrettent en revanche que le logement social soit "de plus en plus cher, si bien que les commissions d'attribution excluent parfois les demandeurs au motif de ressources insuffisantes".

Si elle reconnaît "des avancées" en matière de loyers, d'orientation des attributions HLM, de gouvernance, de précarité énergétique, la Fondation déplore des progrès limités "faute de priorité budgétaire accordée à ce sujet, de cap politique clair et stable et d'un partage des compétences suffisamment lisible et responsabilisant sur le terrain."

 
0 commentaire - Logement : bilan en demi-teinte de Hollande, selon la Fondation Abbé Pierre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]