Loi travail : Si la CFDT n'est pas satisfaite, il y aura mobilisation

Loi travail : Si la CFDT n'est pas satisfaite, il y aura mobilisation©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 07 mars 2016 à 09h57

Le Premier ministre, Manuel Valls, rencontre ce lundi à tour de rôle les partenaires sociaux afin de trouver un terrain d'entente concernant la loi travail de Myriam El Khomri.  Face au mécontentement suscité par l'avant projet, Manuel Valls s'est dit prêt ce week-end à quelques aménagements. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a prévenu ce matin sur Europe 1 que si le gouvernement ne répond pas à leurs revendications, "il y aura une mobilisation".

Un compte épargne temps transférable

"Cet après-midi, nous dirons ce qui est inacceptable pour nous, ce que nous voulons voir évoluer et ce que nous voulons voir enrichi". Laurent Berger plaide notamment pour un compte épargne temps obligatoire, transférable d'une entreprise à l'autre. La semaine dernière, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, l'Unsa et Fage ont cosigné une déclaration commune dans laquelle elles réclament "le retrait de la barémisation des indemnités prud'homales dues en cas de licenciement abusif et des mesures qui accroissent le pouvoir unilatéral de décision des employeurs".

Un bon début pour le patronat

De son côté le patronat a lancé une pétition "créons des emplois". S'il reconnaît que l'avant-projet de loi El Khomri n'est pas parfait, il estime cependant qu'il peut "lancer un mouvement salutaire indispensable, qui redonnera de l'agilité aux entreprises". "Contrairement à ce qu'imaginent certains, cette agilité et cette confiance ne se font pas contre les salariés mais avec eux", font valoir les entrepreneurs. Dans une tribune publiée vendredi dans 'Le Monde', un collectif d'économistes défend également le projet. En outre, ils plaident pour la barémisation des indemnités. Une réforme déjà menée en Espagne. Résultat :  300.000 embauches en CDI  ont été enregistrées dès l'année suivante. Mais pour que cela fonctionne, la formation professionnelle devra être réformée en parallèle et les revenus des chômeurs garantis.

 
5 commentaires - Loi travail : Si la CFDT n'est pas satisfaite, il y aura mobilisation
  • avatar
    buri -

    avec tout les anacondas qu elle gobe, la CFDT va signer la main sur le cœur comme d habitude et pleurer ensuite que sa signature n a pas été respectée une fois de plus...

    se souvenir des retraites, c est un syndicat pro gouvernemental de gauche comme de droite

    voir ou sont les anciens signataires de la CFDT

  • avatar
    levosgien -

    a se tordre de rire - quand on pense que la CFDT est le syndicat le plus proche du PS
    d ailleurs , lorsque je travaillais , le delegué syndical se presentait comme etant du syndicat du - president -
    mais comme je me presentais comme immigré Alsacien en France et royaliste par conscience , il ne savait plus quoi dire
    en Alsace , on une vision de l avenir bien fondée - on a toujours ete du cote des vainqueurs - demandez a Charlemagne , il vous expliquera

  • avatar
    citoyendeschamps -

    Notta , Chérèque de mémoire de grands satisfaits

  • avatar
    phanton -

    Comme d'hab. la CFDT va trahir !
    ...on est habitué !
    Elle 'collabore' avec tous les gouvernements, d'un bord comme de l'autre, après ses cadres sont récompensés et bien placés.
    ZERO CREDIT

  • avatar
    jeannot13 -

    Le compte épargne temps ? Comme cela celui qui aura ce compte bien fourni, il ne retrouvera pas de travail en cas de licenciement .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]