Malgré les grèves du printemps, le secteur de la chimie maintient le cap

Malgré les grèves du printemps, le secteur de la chimie maintient le cap©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 08 novembre 2016 à 16h55

Très impactée par les grèves des raffineries au deuxième trimestre, la chimie est toutefois parvenue à maintenir le cap en confortant sa place de numéro deux européen, s'est félicitée mardi l'union des industries du secteur, à l'occasion d'une conférence de presse.

Balance commerciale excédentaire

Sur la période avril-mai, la production a en effet reculé de 11% en volume, par rapport aux trois mois précédents, avant de se redresser. A fin août, la hausse est ainsi de 1,2% en volume par rapport à la même période en 2015.

Sur 8 mois, la balance commerciale demeure excédentaire de 5 milliards d'euros, même si elle est en repli de 600 millions d'euros par rapport à l'an dernier. "Cette baisse s'explique par des ventes moins soutenues (-3,8 % toutes zones confondues) en particulier pour la chimie organique, face à des importations en moindre contraction (-2,6% toutes zones confondues)", précise l'Union.

Des activités en difficulté

Certaines activités ne profitent toutefois pas de la reprise. "Celles des secteurs des engrais et des produits phytopharmaceutiques ont été pénalisées par des conditions climatiques désastreuses en juin et un marché agricole domestique moins porteur", souligne l'Union dans son communiqué. De même, au sein du secteur savons-parfums, "seule la production de parfums et produits cosmétiques connaît une croissance, les volumes de la détergence continuant de se contracter", ajoute l'Union.

 
2 commentaires - Malgré les grèves du printemps, le secteur de la chimie maintient le cap
  • avatar
    alasoupe -

    On peut espérer que ceux qui contribuent à mettre à genoux leurs propres emplois, ne voient pas la couleur de certaines primes ! Il faut bien assumer ses responsabilités quand même.

  • avatar
    alasoupe -

    On peut espérer que ceux qui contribuent à metrtre à genoux leurs propres emplois, ne voient pas la

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]