Merkel veut démarrer rapidement les négociations sur le Brexit

Merkel veut démarrer rapidement les négociations sur le Brexit

La chancelière allemande Angela Merkel lors d'une conférence de presse à Mexico au début d'une visite officielle de deux jours au Mexique, le 9 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le samedi 10 juin 2017 à 12h53

La chancelière allemande Angela Merkel a demandé vendredi que les négociations sur le Brexit démarrent rapidement, au lendemain des élections législatives en Grande-Bretagne qui ont vu les conservateurs subir un désaveu.

"Nous sommes prêts pour les négociations. Nous voulons faire cela rapidement, en respectant le calendrier" a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Mexico au début d'une visite officielle de deux jours au Mexique.

La chancelière a affirmé que ces négociations débuteraient dans les "prochains jours", alors que les élections législatives britanniques ont vu la Première ministre conservatrice Theresa May, partisane d'un Brexit "dur", perdre sa majorité absolue au Parlement.

Mme May misait sur ces élections pour obtenir un "mandat clair" afin de négocier à partir du 19 juin un Brexit "dur", soit une sortie de l'Union européenne impliquant une sortie du marché unique afin de reprendre le contrôle de l'immigration. 

Mais les élections se sont soldées par un camouflet pour le parti conservateur britannique qui a perdu sa majorité absolue au Parlement, un résultat susceptible de compliquer les négociations du Brexit.

"Nous attendions le résultats de ces élections en Grande-Bretagne, mais dans les prochains jours ces discussions débuteront. Nous défendrons les intérêts des 27 membres et la Grande-Bretagne représentera les siens" a indiqué Mme Merkel.

"Nous disons aussi que nous voulons rester un bon partenaire de la Grande-Bretagne. La Grande-Bretagne fait partie de l'Europe, même si la Grande-Bretagne ne fera plus partie dans le futur de l'Union européenne" a-t-elle ajouté.

 
10 commentaires - Merkel veut démarrer rapidement les négociations sur le Brexit
  • ratinou -

    Oui Mme MERKEL a raison, on n'a rien à perdre, ils l'ont voulu, ils vont l'avoir, quand aux aides de Bruxelles auxquelles ils prétendent, j'espère qu'ils n'auront rien
    ce sont les FRANCAIS et les ALLEMANDS qui payent le plus

    la queen est la femme la plus riche du monde, elle n'aura qu'à s'adresser à elle

    albator1 -

    les allemands?, il plaisante?, si la France quitte l’Europe, y a plus d’Europe c'est la France qui paye pour tenir l’Europe a flot et les anglais on raison, plus de cotas migratoires, et sa c'est déjà une bonne chose

  • chti74 -

    elle a raison .... il faut battre le fer tant qu'il et chaud !

  • ben45 -

    Elle a parfaitement raison, pourquoi se trainer un boulet, Les anglais veulent partir, on ne les retient pas.

    Nextyear -

    Pourquoi se traîner un boulet ? C'est exactement ce que doivent se dire nos amis anglais !

    pmlnbvcxw -

    Ils auront toujours les USA à leurs côtés.

  • fozzie -

    connaissant les anglais ils ont l intention de faire trainer un maximum et chercher a creer la dissension entre les membres de L UE afin d en tirer avantage ! cela a toujours le long des siecles la politique des anglais ! rien de nouveau

    oserledire -

    Bien d'accord, et le Général n’était pas très gentil avec eux. Ils veulent le beurre et l'argent du beurre et, quelques fois, ils envahissent le pays qu'ils convoitent...

    toutchanger -

    Le G D G était - lui - un très grand Chef d' Etat ..... Malgré l'insistance du Premier - Ministre Anglais de l' époque ( Macmillan ) il avait sur dire NON aux Anglais qui voulaient entrer dans ce qui était alors le marché commun ! ( Six pays seulement .... ) Le Général était un visionnaire ( dans le bon sens du terme ) Mais hélas , son successeur a cédé en 1973 !!!! Et les Anglais sont entrés , effectivement , pour le beurre et l'argent du beurre ........... Pour autant , merkel n'a pas à décider seule pour l' europe !!! Dailleurs , elle défend surtout les intérêts allemands ...... Ne vous y trompez pas !!!!

  • danyco -

    On peut penser ce qu'on veut de Merkel mais les Anglais sont d'un cynisme absolu : il y a eu un référendum pour une sortie de l'Europe, leur choix est clair et respectable puisque, selon eux, c'est leur intérêt ! ils n'ont rien à négocier et encore moins à exiger. Sur ce point Merkel pousse la logique à son terme, quoi de plus normal ?

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]