Myriam El Khomri rencontre le leader de la CGT, Philippe Martinez

Myriam El Khomri rencontre le leader de la CGT, Philippe Martinez©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 17 juin 2016 à 08h55

La rencontre attendue de longue date a lieu ce matin. La ministre du Travail, Myriam El Khomri, recevait à partir de huit heures, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez. Ce face à face doit permettre de renouer le dialogue entre les deux parties, dans un climat tendu. La manifestation du 14 juin a en effet été émaillée de nouvelles violences.

Trouver une solution

La CGT va pouvoir exposer ses contre-propositions au projet de loi travail, notamment en ce qui concerne l'article 2 portant sur l'inversion des normes, qui donne la primauté à la négociation d'entreprise, pour adapter ses règles au plus près des réalités économiques du terrain. Reste que sur ce point, le gouvernement a exclu à plusieurs reprises de "le dénaturer". "Nous voulons trouver une solution", a assuré jeudi, Philippe Martinez, leader du syndicat au micro de RTL.

En outre, l'organisation souhaiterait une suspension des débats parlementaires pour repartir sur des bases saines. La CGT n'est d'ailleurs pas la seule à en faire la demande. La CFE-CGC, traditionnellement classée parmi les syndicats "réformistes" comme la CFDT et la CFTC, qui soutiennent le texte a récemment jugé la décision "sage". "Le gouvernement serait bien inspiré (...) de suspendre le débat parlementaire sur la loi El Khomri et de donner un espace à la nécessaire concertation sociale sur certains sujets particulièrement critiques", a déclaré à Reuters François Hommeril, 54 ans, tout juste élu à la tête de l'organisation.

Violences

Dans un communiqué publié cette semaine, la CGT a dit regretter la "charge" du Premier ministre à son encontre, alors que s'ouvre une phase de dialogue. L'organisation a condamné les violences survenues mardi, mais le gouvernement a demandé à la centrale syndicale de ne plus organiser de rassemblements dans la capitale et a menacé d'interdire les manifestations.

La préfecture de police a diffusé des images de vidéosurveillance sur lesquelles des militants de la CGT auraient descellé des pavés ou jeté des projectiles. "Il y a eu des incidents entre la police et les manifestants (...) on essayait de dégager les casseurs (...) on a chargé les manifestants, dans ces cas là, on essaie de se défendre", a répondu hier Philippe Martinez.

 
0 commentaire - Myriam El Khomri rencontre le leader de la CGT, Philippe Martinez
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]