Nice : les victimes des attentats indemnisées coûte que coûte

Nice : les victimes des attentats indemnisées coûte que coûte©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 19 juillet 2016 à 11h20

Le fonds de garantie d'aide aux victimes des attentats ne va-t-il pas se retrouver "à sec" ? Selon les informations de RTL, les ressources ne seraient pas suffisantes si l'on tient compte des 30.000 dossiers potentiels qui pourraient être déposés, suite à l'attaque qui a eu lieu le 14 juillet à Nice, ce fonds disposant en théorie de 1,3 milliard d'euros.

Les victimes seront indemnisées coûte que coûte

"Toutes les personnes qui ont besoin d'être indemnisées seront indemnisées (...) le fonds recevra les financements nécessaires (...) Il n'y aura pas de manque de ressources (...) L'Etat sera aux côtés des victimes", a assuré la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine au micro de la radio.

Des marges de manoeuvre

En outre, et si besoin, RTL note que le gouvernement peut actionner deux leviers. Le premier "consisterait à augmenter la cotisation que chacun paie pour ce fonds lorsqu'il signe un contrat d'assurance dommage habitat ou voiture". Cette cotisation est actuellement de 4,30 euros, mais peut s'élever jusqu'à 6,30 euros. Le deuxième serait de "débloquer une enveloppe exceptionnelle de l'Etat pour les victimes de Nice", ajoute la radio.

Prise en charge des dépenses de santé

La ministre de la Santé a par ailleurs rappelé que les soins seront pris en charge à 100% par l'Etat pour les victimes des attentats. L'Assurance-maladie couvrira l'intégralité des dépenses des victimes pour les soins liés à cette attaque, y compris lorsqu'il y aura des dépassements d'honoraires, et ce, afin d'éviter les ruptures dans les parcours de soin.

 
0 commentaire - Nice : les victimes des attentats indemnisées coûte que coûte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]