"Panama Papers" : Michel Sapin demande des comptes aux banques

"Panama Papers" : Michel Sapin demande des comptes aux banques©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 12 mai 2016 à 11h37

Suite aux nouvelles révélations du 'Monde' dans l'affaire des "Panama Papers" qui mettraient en cause le groupe BNP Paribas et le Crédit Agricole, le ministre des Finances, Michel Sapin, a fait savoir qu'il avait demandé des explications aux présidents des deux établissements bancaires cités.

Premiers éléments

"Ceux-ci lui ont fourni de premiers éléments", indique Bercy dans un communiqué. Il rappelle par ailleurs que "l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) poursuit son travail d'analyse des informations qu'elle a reçues sur les activités de gestion privée des banques françaises en lien avec des pays considérés comme des paradis fiscaux". Dans son édition de jeudi, 'Le Monde' affirme que les deux établissements auraient eu recours aux services du cabinet d'avocats Mossack Fonseca et qu'ils auraient utilisé des fondations et sociétés prête-noms pour "opacifier" l'identité des clients. Crédit Agricole a regretté une présentation "manifestement trompeuse" des faits.

Le PDG de la SocGen devant le Sénat

Dans cette affaire, Société Générale a été le premier établissement à avoir été mis en cause. Michel Sapin avait également rencontré les responsables de la banque. Le PDG du groupe, Frédéric Oudéa a par ailleurs été auditionné par le Sénat en début de semaine. "Laisser penser que le groupe Société générale serait au coeur de l'évasion fiscale est une information erronée et injustifiée", a-t-il fait valoir devant une commission. Des sénateurs de gauche et écologistes réclamaient des poursuites judiciaires pour "faux témoignage" contre le patron de SocGen, l'accusant d'avoir menti en 2012 en assurant que sa banque avait fermé ses implantations dans les paradis fiscaux. "Je ne vois rien qui puisse amener le bureau du Sénat à poursuivre sur cette déclaration de Monsieur Oudéa", a déclaré mercredi l'ancien président de la commission d'enquête de la chambre haute du Parlement,  Philippe Dominati.

 
0 commentaire - "Panama Papers" : Michel Sapin demande des comptes aux banques
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]