Pékin voit une amélioration de sa croissance

Pékin voit une amélioration de sa croissance

Chine drapeau + foule

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 08 avril 2016 à 16h02

Les indicateurs macro-économiques chinois suggèrent une amélioration de la croissance du pays au premier trimestre mais la conjoncture mondiale atone et la volatilité des marchés financiers pourraient constituer un frein, a déclaré vendredi le Premier ministre Li Keqiang. Cité par la télévision publique, il a déclaré que, dans son ensemble, la situation économique était meilleure que prévu. Il s'est dit confiant dans la capacité du gouvernement à maintenir un bon rythme de croissance économique et ce en dépit des difficultés.

"Au cours du premier trimestre de l'année, les indicateurs économiques chinois ont montré plus de signe d'amélioration", a dit Li Keqiang, s'exprimant à l'occasion d'une visite en Chine du ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier. Le gouvernement chinois publiera la semaine prochaine une série d'indicateurs macro-économiques, dont les chiffres du produit intérieur brut (PIB) du premier trimestre.

Le PIB au plus bas

Sur les trois derniers mois de 2015, le produit intérieur brut est ressorti à 6,9% en rythme annualisé, à son niveau le plus bas depuis le premier trimestre 2009, quand la croissance chinoise avait brutalement ralenti à 6,2% du fait de la crise financière de 2007-2009.

Début février, le président du principal organe de planification économique du pays a indiqué que la Chine s'était fixé pour objectif une croissance de 6,5% à 7% cette année, Xu Shaoshi ajoutant alors que la réduction des surcapacités devrait se traduirait par une augmentation du chômage dans certaines provinces du pays.

 
1 commentaire - Pékin voit une amélioration de sa croissance
  • avatar
    desabuse51 -

    C'est bien pour eux mais pour nous c'est le contraire. Pas plus Hollande que Sarko, Macron ou Juppé ne veulent faire le parallèle entre l'accroissement des achats en Chine et l'augmentation du chômage chez nous.
    Mais qu'ils ne s'inquiètent pas ni les uns ni les autres car avant longtemps nous ne pourrons même plus acheter la daube chinoise et en plus nous aurons perdu tous notre savoir faire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]