Pierre Gattaz opposé au revenu universel

Pierre Gattaz opposé au revenu universel©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 11 janvier 2017 à 09h45

Alors que plusieurs candidats à l'élection présidentielle de 2017 se sont prononcés en faveur de la mise en place d'un revenu universel, le patron du Medef, Pierre Gattaz, se montre sceptique. "Le meilleur pouvoir d'achat que l'on puisse donner, c'est l'emploi", a-t-il fait valoir ce mercredi matin au micro de 'France Info'. "Je suis très réservé car il faut arrêter de croire que le travail ce n'est pas bien", a-t-il ajouté.

Pas une solution durable

"Le revenu décent, cela me paraît intéressant, mais de manière temporaire, pour remettre les personnes dans l'emploi", a souligné le patron des patrons. En outre, Pierre Gattaz juge la proposition de Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche, "impossible".

Le socialiste souhaite mettre en place ce revenu de base, en plusieurs étapes. Dans un premier temps, il étendrait le RSA à tous les jeunes de 18 à 25 ans, quel que soit leur niveau de revenu, qui augmenterait de 10% pour se situer à 600 euros. Ce revenu concernerait ensuite l'ensemble de la population pour atteindre la somme de 750 euros.

Hamon critiqué dans son propre camp

Benoît Hamon a été critiqué dans son propre camp. Arnaud Montebourg, également candidat à la primaire, a jugé ce projet "irréalisable", tout comme Vincent Peillon, qui y est "philosophiquement opposé". L'ancien Premier ministre, Manuel Valls, plaide de son côté pour un "minimum décent" de "800 à 850 euros" mensuels.

Hors Parti socialiste, d'autres personnalités politiques défendent le concept. "C'est une idée qu'il faut creuser pour les prochaines années, en donnant à chacun un point de départ dans la vie", avait déclaré l'ancien ministre de l'Economie et candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron, au micro de RMC et BFM Télé en janvier dernier.

La présidente du Front National, Marine Le Pen, a elle aussi estimé en avril dernier sur 'Radio Classique' qu'il fallait étudier la question, même si des problématiques de financement se posent.

 
21 commentaires - Pierre Gattaz opposé au revenu universel
  • avatar
    troumpf42 -

    Evidemment qu'il est contre!!! Comment voulez vous que le digne représentant des maitres de forge du XIX siècle approuve une mesure qui pourrait (conditionnel bien sûr) PEUT ETRE donner un PEU de liberté de choix à CERTAINS salariés (ceux qui font les plus sales boulots entre autres). Mais rassurez vous M. Gattaz, si jamais (c'est ce que je souhaite bien que ce soit mal parti pour diverses raisons souvent contradictoires) la mesure passe, vous aurez un SUPER prétexte pour bloquer les salaires en disant aux salariés qu'ils touchent déjà X euros par mois de revenu universel!!! Personnellement c'est cet effet pervers que je crains le plus bien au delà d'une soi disante création de fainéants ...

  • avatar
    krysani -

    pas la peine qu'il cause lui c'est un bol de riz pour bosser pas trop longtemps surtout pas de retraites à verser et pour nous pauvres miliardaires tout tout,gattaz et surtout que les pauvres fassent des gosses pour que gattaz ai de plus en plus d'esclave à sa disposition car mal nourris ils ne vivent pas longtemps heureusement pour nous les riches que dans des pays les gens font beaucoup de gosses

  • avatar
    vanelsing -

    Gattaz ne sait quoi raconter pour mentir et raconter des âneries

  • avatar
    SOIXANTANT -

    un revenu universel , oui
    mais aussi un travail universel
    pour ceux qui n ont plus de bouleau ,il faut que dans les mairies ils s organisent
    a mettre en place des travaux d entretiens et des projets d interet general :
    débroussaillages et chemins vtt pietons le long des cours d eau ,................

  • avatar
    sonoma -

    Revoilà Ratatouille!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]