Plan emploi : Manuel Valls reçoit les partenaires sociaux

Plan emploi : Manuel Valls reçoit les partenaires sociaux©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 11 janvier 2016 à 09h40

La journée s'annonce chargée pour le Premier ministre. Manuel Valls rencontre les partenaires sociaux à tour de rôle ce lundi 11 janvier. Ces entrevues ont débuté dès neuf heures, en compagnie du leader de la CFDT, Laurent Berger. Il recevra ensuite le président de la CGPME, François Asselin, Jean-Claude Mailly (FO), Philippe Martinez (CGT), Carole Couvert (CFE-CGC), Jean-Pierre Crouzet (UPA), Pierre Gattaz (Medef) et enfin Philippe Louis (CFTC). Le but de ces rencontres est de préciser les annonces pour l'emploi faites le 31 décembre dernier par le président de la République, François Hollande.

Annonces le 18 janvier prochain

Alors que le taux de chômage atteint des records, le gouvernement doit dévoiler le 18 janvier prochain, un plan dédié à l'emploi. Pour mémoire, François Hollande a annoncé la création de 500.000 formations supplémentaires  en 2016 pour les chômeurs de longue durée, dans des secteurs en tension. Il a par ailleurs confirmé le lancement d'un programme de "grands travaux", en particulier dans le cadre de la transition énergétique, et il a demandé au gouvernement la généralisation du service civique. Enfin, une nouvelle aide à l'embauche dans les petites et moyennes entreprises doit également faire partie de ce plan de relance.

Ce que veulent syndicats et patronat

Concernant le plan formation, Jean-Claude Mailly a récemment estimé sur LCI qu'il s'agissait d'une bonne initiative, tout en appelant à la prudence. "Il y aussi un effet collatéral sur les statistiques du chômage: ça pourrait faire baisser statistiquement le chômage", a-t-il fait valoir. "Attention, il n'est pas question de faire de l'occupationnel pour les chômeurs (...) mais aider les plus éloignés du marché du travail à acquérir de nouvelles compétences ou à se former aux métiers du numérique, de la transition énergétique, c'est bien", a ajouté Laurent Berger, dans un entretien accordé à L'Opinion. De leur côté, les chefs d'entreprises ont co-rédigé une lettre ce week-end, dans laquelle ils plaident notamment pour "un contrat de travail agile".

 
30 commentaires - Plan emploi : Manuel Valls reçoit les partenaires sociaux
  • avatar
    willard -

    le patronat veut des employés corvéable a merci qu'il peut virer sans aucun prétexte en lui disant tu est virer , ou des intérimaires qui font le travail que les titulaire ne font pas ou ne veulent pas faire et payer comme les pays de l'est qui travail en France (agriculture et transport de marchandise ) en payant les charges dans leurs pays et que le gouvernement laisse faire.

  • avatar
    hirondelle72 -

    il a reçu tous les syndicats séparément; avez vous vu le nombre indiqué? Si oui, chaque syndicat ne va pas causer longtemps , donc il n'en tiendra pas compte

  • avatar
    pedrolamagouille -

    Que l'état montre l'exemple,en supprimant le CDI dans la fonction publique ,puisque le privé est en passe de le subir.

  • avatar
    PHILAUBE -

    chouette Mr Gattaz va pouvoir expliquer le millions d'embauche qu'il avait promis après les aides du gouvernement !!!!

    avatar
    hirondelle72 -

    Monsieur Gattaz n'aura pas le temps, derrière lui il y en a encore huit qui attendent; la journée ne suffira pas

    avatar
    Daulo -

    Oui, mais pour ça, il aurait fallu d’abord diviser le SMIC par deux. Supprimer les majorations de salaire pour heures supplémentaires, heures de nuit ou de WE.
    Laisser les patrons totalement libres de fixer la durée du travail, les repos, le nombre de jours fériés…

  • avatar
    jepieM -

    Et la montagne accouchera d'une souris. Manu , françois et ses amis n'ont pas d'idée et n'en n'ont jamais eu donc pas de soucis à part des emplois aidés donc à notre charge pas de nouveauté sous le soleil socialiste!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]