Pour 45% des Français, un "Brexit" aurait des effets négatifs sur l'UE

Pour 45% des Français, un "Brexit" aurait des effets négatifs sur l'UE©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 19 février 2016 à 10h40

Alors que les dirigeants européens ont commencé jeudi à négocier les termes d'un accord avec le Royaume-Uni visant à convaincre les Britanniques de rester dans l'Union européenne, les Français sont divisés sur les effets d'une sortie du pays. Si 45% pensent qu'ils seraient négatifs, ils sont aussi 39% à estimer que cela n'aurait aucune conséquence sur l'Union européenne, selon un sondage Tider/LCI/OpinionWay. Ces taux sont de respectivement 37% et 49% en ce qui concerne l'impact sur la France. En outre, seulement 15% jugent les effets positifs pour l'UE (13% pour l'Hexagone).

Handicap "majeur"

Les auteurs du sondage rappellent qu'une sortie du Royaume-Uni serait loin d'être neutre, d'un point de vue économique. En effet, la Grande Bretagne participe pour près de 12% au budget de l'UE. "De plus, son économie est l'une des trois plus puissantes de l'Union européenne et une sortie serait donc un handicap majeur au moment où l'économie mondiale traverse des turbulences", font-ils valoir. Pour autant, les Français sont plutôt optimistes concernant les répercussions sur l'économie nationale."Il sera compliqué pour le président français de dramatiser la sortie de l'Union européenne de la Grande Bretagne et de faire des négociations en cours un argument positif à porter à son crédit de co-négociateur international", indique l'institut de sondages.

Referendum

A son arrivée à Bruxelles, jeudi, François Hollande a dit souhaiter "que la Grande-Bretagne reste dans l'Union européenne". Les discussions se poursuivent ce vendredi. Parmi les points d'achoppement figurent le statut particulier de La City, ainsi que la durée pendant laquelle les travailleurs européens étrangers seraient privés d'allocation sociales au Royaume-Uni. Rappelons que le Premier ministre britannique, David Cameron, s'est engagé au cours de sa dernière campagne à organiser un référendum sur la question du maintien ou non de la Grande-Bretagne au sein de l'UE avant la fin 2017. D'après les derniers sondages, les "prox-Brexit" l'emporteraient largement. David Cameron a promis de militer pour un maintien du pays, s'il obtient suffisamment de concessions à l'issue du conseil européen.

 
1 commentaire - Pour 45% des Français, un "Brexit" aurait des effets négatifs sur l'UE
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]