Pour 74% des Français, les impôts ont augmenté sur les 12 derniers mois

Pour 74% des Français, les impôts ont augmenté sur les 12 derniers mois©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 08 juillet 2016 à 08h36

Les mesures de baisse de la fiscalité initiées par le gouvernement à partir de 2014 n'ont pas profité à l'ensemble des Français. Ainsi, selon un sondage Elabe réalisé pour 'Les Echos', 'Radio Classique' et l'Institut Montaigne, 74% des personnes sondées ont le sentiment que leurs impôts ont augmenté au cours des 12 derniers mois - dont 34% "beaucoup" contre seulement 10% qui font état d'un recul.

Selon les dernières données de l'Insee, le taux de prélèvements obligatoires en France est passé de 42,6% en 2011 à 44,8% en 2013 et 2014, avant de légèrement reculer à 44,7% en 2015.

Un sentiment largement partagé

Toutes les catégories socio-professionnelles partagent ce sentiment : 83% des cadres, 81% des artisans et commerçants, mais aussi 79% des ouvriers font état d'une hausse de la pression fiscale. Les jeunes sont un peu moins nombreux à éprouver cette impression (67% des 25-34 ans) mais ils sont tout de même majoritaires.

D'un point de vue politique, ce sentiment apparaît "encore plus prononcé auprès des sympathisants de la droite et du centre (83%) et de ceux du Front National (81%, dont 49% estimant qu'ils ont " beaucoup augmenté "). A un degré moindre, les sympathisants de la gauche (64%) et notamment ceux du PS (59%) estiment eux aussi majoritairement qu'ils ont augmenté", souligne l'Institut de sondages.

Des baisses d'impôts concentrées sur les bas revenus

La baisse d'impôts initiée en 2014 par le gouvernement a été concentrée sur les revenus modestes. Cette année là, environ quatre millions de foyers fiscaux, avec des revenus jusqu'à 1,1 fois le smic, ont bénéficié d'une réduction.

Dans son document d'orientation budgétaire, le gouvernement ajoute que la réforme du bas du barème de l'impôt sur le revenu (IR), votée en LFI pour 2015, "a conduit à  la suppression de la première tranche d'imposition à 5,5% et à l'atténuation des effets de l'entrée dans le barème progressif de l'IR via l'aménagement du mécanisme de décote". Cette réforme a ainsi bénéficié à neuf millions de foyers. Cette année, ce sont encore 8 millions de foyers qui ont profité d'une baisse de la fiscalité.

François Hollande s'est engagé à alléger une nouvelle fois la pression fiscale en 2017, mais à condition de bénéficier de marges de manoeuvre suffisantes. En outre, la croissance française devrait être supérieure à 1,5%, ce qui est loin d'être acquis, les effets du "Brexit" étant encore difficiles à évaluer.

 
0 commentaire - Pour 74% des Français, les impôts ont augmenté sur les 12 derniers mois
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]