Prélèvement à la source : Pierre Gattaz y est toujours opposé

Prélèvement à la source : Pierre Gattaz y est toujours opposé©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 27 septembre 2016 à 11h38

Le patron du Medef, Pierre Gattaz s'est une nouvelle fois opposé à la réforme du prélèvement à la source. "C'est quelque chose d'intéressant, mais pas en un an, pas tout de suite, pas à un moment où l'économie est en convalescence", a-t-il martelé ce matin au micro de RTL. "Il faut arrêter de mettre en place des dispositifs anxiogènes et contre-productifs pour l'économie française", a ajouté Pierre Gattaz.

La CGPME également opposée

La CGPME a également fait part de son opposition à cette réforme, "qui tend à confondre entreprise et collecteur d'impôt". Elle regrette en particulier l'absence d'étude d'impact et l'absence de compensation "pour les entreprises qui devront remplir des missions relevant aujourd'hui des services de Bercy". Enfin, de nombreuses interrogations subsistent, estime-t-elle : "les règles applicables aux travailleurs indépendants, aux salariés multi-employeurs, aux particuliers employeurs, aux couples avec des salaires très différents, restent floues".

Entrée en vigueur programmée en 2018

La réforme du prélèvement à la source doit entrer en vigueur au 1er janvier 2018. Elle sera inscrite dans le projet de loi de finances 2017, examiné cet automne au Parlement. Elle pourrait toutefois ne jamais voir le jour si la droite venait à remporter l'élection présidentielle de 2017. En effet, certains candidats à la primaire Les Républicains ont d'ores et déjà fait part de leur opposition, à l'image de Nicolas Sarkozy.

 
1 commentaire - Prélèvement à la source : Pierre Gattaz y est toujours opposé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]