Présidentielle : la victoire du FN ferait mal aux banques françaises, selon Citi

Présidentielle : la victoire du FN ferait mal aux banques françaises, selon Citi©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 15 mars 2017 à 14h28

La valorisation boursière des banques françaises pourrait être amputée d'un quart en cas de victoire de Marine Le Pen à l'élection présidentielle, écrit mercredi Citigroup dans une note.

"En moyenne, notre scénario 'stressé' indique une valorisation de 25% plus basse en comparaison des cours de bourse actuels", écrivent les analystes de la banque américaine.

20% de chances pour Le Pen

Ces derniers estiment que les banques françaises sous-performent de 5% leurs consoeurs européennes depuis la fin janvier et l'éclatement du "Pénélope Gate", qui entache la campagne du candidat Les Républicains François Fillon et ranime le risque politique adossé à la France.

Pour Citigroup, la dirigeante du Front national a 20% de chances de devenir présidente.

Société générale la plus impactée

Pour Citi, BNP Paribas serait la banque la moins exposée alors que Société générale aurait au contraire le plus à craindre en raison de sa plus forte exposition à l'économie française.

Le Front national a placé la sortie de la France de la zone euro au coeur de son projet politique. D'après une étude de l'institut Montaigne, cette décision coûterait neuf points de produit intérieur brut à la France à long terme, soit environ 200 milliards d'euros, et un demi-million d'emplois. Dans ce même scénario médian, l'impact négatif sur l'économie française serait de 2,3% au bout d'un an.

 
2 commentaires - Présidentielle : la victoire du FN ferait mal aux banques françaises, selon Citi
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    pourtant il y a 17 ans et 4 mois l'année ou ils m'avaient appâté et charmé par le biais du boursier au plus élevé pour signer mon arrêt de mort financier : ce n'était pas le F.N. hein ... au Directoire de la soit disant "Caisse d'Epargne" il y avait une bande de gros cochons qui auront laissé leur marque de fabrique et sur la lancée une durable traçabilité : dans pas mal de chaumières ça pleure ça saigne ça enrage aussi avec ce ramassis de pourris ou EX l

    avatar
    invalide -

    à pigeonxxl38 : moi aussi on m'a fait placer une grosse partie
    de mes économies en decembre 1999, et au bout du contrat
    8 ans après j'ai eu l'horreur d'avoir une perte de 57 %,
    le constat que je fais en 2017 il n'y a rien de changé,voire
    même pire, car les vendeurs de placements ne tiennent plus
    la route tellement tout est complexe et va trop vite, et celà
    concerne la planète entière.AVIS............

  • avatar
    adoption97 -

    Pour changer la France, endormie depuis 40 ans, pour sortir puis peut-être récréer une autre Europe, l' Europe sociale, l'Europe des peuples qu'on nous avaient promis, il faudra évidemment prendre des risques et faire des concessions sur bien des plans ; ça ne va pas tomber "tout cru" ! mais nos parents et ancêtres sont déjà repartis de bien plus loin au moins deux fois ; et là tout était à refaire depuis le point zéro . Alors sortir de l'Europe finalement....!

    avatar
    boz73 -

    Il y a une contradiction dans les traité Européens, ils interdisent l'harmonisation sociale, fiscale....hors dans le traité de 1995 supervisé par Giscard d'Estaing, il y un article qui dit : la concurrence doit être libre et non faussée (j'ai lu en 2005 tous les textes et j'avais voté contre par ce que je savais que cette clause ne serait jamais appliquée, Giscard imminent personnage n'a même pas relevé cette contradiction, Sarko nous l'a quand même infusé de force par les député qui pour eux ce traité ne posait pas question.
    Si cette clause avait été appliquée peut être que les peuples ne se rebelleraient pas en ce moment, pour appliquer cette clause il faut une harmonisation des salaires, des impôts sur les sociétés..., la GB étant toujours contre l'harmonisation malgré cette clause donc il est bon qu'elle se tire de l'Europe au moins un pays qui ne s'opposera plus.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]