Prime d'activité : plus de gagnants que de perdants

Prime d'activité : plus de gagnants que de perdants

Illustration foule pour chômage

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 12 octobre 2015 à 15h33

A compter du 1er janvier 2016, deux dispositifs vont fusionner (RSA activité et prime pour l'emploi) au profit de la prime d'activité. Dans un document parlementaire publié le 8 octobre dernier sur le site de l'Assemblée nationale et rédigé par la rapporteure générale de la commission des finances, Valérie Rabault, la réforme fera davantage de gagnants (1,24 million de ménages) que de perdants (824.000) sur les 4,5 millions de foyers concernés par cette refonte.  Pour les autres, l'impact serait donc neutre. Le montant moyen de cette nouvelle prime est estimé à 160 euros. Le gain moyen s'établirait à 99 euros alors que la perte moyenne devrait tourner autour de 53 euros.

Qui perd ? Qui gagne ?

Parmi les ménages gagnants figurent les jeunes de 18 à 25 ans qui pourront prétendre à la prime d'activité, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui pour le RSA. La rapporteure cite également "les allocataires du RSA activité dont la prime d'activité sera plus élevée grâce aux bonifications" ainsi que les "ménages non éligibles au RSA activité, (qui) pourront recevoir la prime d'activité du fait de son point de sortie plus haut". A l'inverse, les ménages qui bénéficiaient de la PPE "alors qu'ils relevaient de décile de niveau de vie relativement élevés" font partie des perdants. C'est notamment le cas "des couples de concubins qui bénéficiaient de la PPE alors que leurs ressources, au niveau du ménage et non du foyer fiscal, étaient élevées".

Enveloppe budgétaire à peu près stable

Côté financement, le gouvernement a prévu une enveloppe budgétaire de 3,95 milliards d'euros pour la prime d'activité en 2016, puis de 4,2 milliards d'euros en 2017, soit à peu près l'équivalent des deux dispositifs existants aujourd'hui. En 2014, 4 milliards d'euros ont en effet été consacrés au RSA activité et à la PPE (4,05 milliards prévus pour 2015). La prime d'activité prendra en compte les revenus du foyer (62%)  - comme pour le RSA - mais sera également individualisée via un système de bonus (calculé en fonction des revenus d'activité).

 
0 commentaire - Prime d'activité : plus de gagnants que de perdants
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]