Procès Pérol : deux ans de prison avec sursis et interdiction de fonction publique requis

Procès Pérol : deux ans de prison avec sursis et interdiction de fonction publique requis
A lire aussi

La Tribune, publié le jeudi 09 mars 2017 à 18h25

Le parquet a requis en appel une peine de prison de deux ans avec sursis, une amende de 30.000 euros et une interdiction définitive d'exercer toute fonction publique contre l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous Sarkozy, devenu président du groupe Banques Populaires Caisses d'Epargne.

Mêmes causes, mêmes effets : le parquet général a requis en appel les mêmes peines qu'en première instance contre François Pérol, qui comparaît pour "prise illégale d'intérêts", à savoir deux ans de prison avec sursis, 30.000 euros d'amende et une interdiction définitive d'exercer toute fonction publique. L'ex-secrétaire général adjoint de l'Elysée sous Nicolas Sarkozy, devenu président du directoire du groupe BPCE (né de la fusion des Banques Populaires et des Caisses d…

Lire la suite sur La Tribune

 
1 commentaire - Procès Pérol : deux ans de prison avec sursis et interdiction de fonction publique requis
  • pigeonxxl38 -

    pour moi postérieurement a mon cas : Pérol ce n'est pas le plus terrible , beaucoup plus malfaisante est cette mafia politico financière apparue en 1999 a la tète des "Caisses d' Epargne" notamment ce sinistre personnage un vrai mégalo que je considère comme le plus grand fossoyeur de mon épargne , pourtant cet ex grand seigneur retraité est catalogué de multimillionnaire ou pourquoi pas par les temps qui courent de milliardaire , devenu pourtant un élu décoré de la Légion d'Honneur , ils se tiennent par la main c'est le grand copain du premier élu phocéen !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]