Produits laitiers : l'Europe met de l'ordre dans les étiquettes !

Produits laitiers : l'Europe met de l'ordre dans les étiquettes !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 14 juin 2017 à 19h53

La Cour de Justice européenne vient mettre de l'ordre dans nos assiettes ! Face à la multiplication des produits de substitution aux produits laitiers (yaourt ou lait de soja, beurre ou fromage végétal...), les magistrats européens veulent que les consommateurs soient correctement informés.

Dans un arrêt publié mercredi, la Cour de justice de l'UE a donc décidé mercredi d'interdire le mélange de termes qui évoquent à la fois des produits dérivés du lait (lait, yaourt, beurre, fromage...) et des produits d'apparence similaire, mais faits à base de végétaux, dont le soja et les amandes.

Une décision applicable dès aujourd'hui

Désormais, pour éviter toute confusion dans les esprits des consommateurs, seuls les produits d'origine animale peuvent être présentés comme du lait, du beurre, du fromage ou de la crème, a indiqué la Cour de justice, précisant que sa décision s'applique dès ce mercredi aux 28 pays de l'Union européenne.

Dans les faits, les fabricants de ces produits bénéficieront d'un "délai raisonnable", sans doute de quelques mois, pour modifier leurs emballages et se mettre en conformité avec la réglementation européenne.

Lait d'amande, lait de coco, des exceptions admises

L'arrêt de la Cour de justice a toutefois admis quelques exceptions pour des produits commercialisés de longue date : le lait d'amande, le lait de coco, toutes les "crèmes de" (maïs, riz ou encore avoine) et les beurres de cacao ou de cacahuète resteront des dénominations autorisées.

A noter qu'en France, la plupart des produits concernés (souvent dotés du label "bio") respectent déjà cette réglementation européenne. Celle-ci existe d'ailleurs déjà depuis 2007, lorsqu'un règlement européen a estimé que la dénomination "lait" était "réservée exclusivement au produit de la sécrétion mammaire"... Face aux excès de certaines marques, la Cour de Justice a cependant été saisie par une association allemande de lutte contre la concurrence déloyale, qui visait une société commercialisant des produits végétaux outre-Rhin.

 
0 commentaire - Produits laitiers : l'Europe met de l'ordre dans les étiquettes !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]