Programme économique : les patrons préfèrent Fillon à Macron

Programme économique : les patrons préfèrent Fillon à Macron©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 28 mars 2017 à 21h18

Quatre candidats à la présidentielle, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon et Jacques Cheminade ont été auditionnés ce mardi à Paris sur leurs programmes économiques par des entrepreneurs réunis par le Medef et des fédérations et mouvements patronaux.

Même empêtré dans les affaires politico-financières, à l'applaudimètre, c'est François Fillon, le candidat Les Républicains, qui l'a emporté. Il a notamment répété que "sans baisse des dépenses publiques, il n'y a aucune chance de redresser le pays".

Pour Pierre Gattaz, Macron "va dans le bon sens" mais pas jusqu'au bout

Le président du Medef, Pierre Gattaz, a clairement réaffirmé sa préférence pour le programme de François Fillon, empreint selon lui de "pragmatisme, cohérence, confiance". Face aux journalistes, le patron du Medef a ajouté que "le programme économique et social de François Fillon a une vision vers le plein emploi, une ambition (...). Les réformes restent tout à fait pragmatiques, cohérentes pour aller vers la croissance".

Emmanuel Macron a lui aussi séduit une partie des patrons présents, même si des interrogations subsistent, notamment concernant le coût du travail. Ainsi, le candidat d'En Marche prévoit de transformer le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en baisse des cotisations sociales, mais cela se traduirait par une hausse de l'impôt sur les sociétés payé par les entreprises... Pierre Gattaz a estimé que le programme d'Emmanuel Macron "va dans le bon sens" mais qu'"il ne va pas jusqu'au bout des réformes".

Le 22 mars dernier, le cabinet d'analyses COE-Rexecode, d'inspiration libérale, a évalué les effets des programmes économiques des 5 principaux candidats à la présidentielle, et avait conclu que celui de François Fillon était le meilleur pour créer des emplois et de la croissance dans l'hexagone.

Un financement "imprécis, voire incohérent" pour le programme du FN

Le programme de Marine Le Pen n'a en revanche pas convaincu les chefs d'entreprises.  "Ca reste un programme de repli (...), d'opposition aussi, d'opposition des grands groupes contre les TPE-PME, d'opposition des Européens contre les Français, d'opposition du milieu financier contre les autres filières", a réagi Pierre Gattaz.

Sur certaines parties du programme de la candidate du Front national, "on ne voit pas du tout le financement, le financement reste imprécis, voire incohérent", a-t-il ajouté.

Devant les chefs d'entreprises, Marine Le Pen a déclaré : "j'assume parfaitement de prôner prioritairement mon projet vers les TPE et les PME". "Ce que je vois, c'est que ce sont les nations qui avancent et que des empires comme l'Union européenne, ils s'écroulent", a-t-elle ajouté, répétant son intention d'abandonner l'euro en cas de victoire à la présidentielle.

De son côté, Jacques Cheminade, candidat du parti Solidarité et Progrès, il a lui aussi prôné une sortie de l'euro, mais il souhaite aussi recentrer l'Europe sur six pays fondateurs et créer une nouvelle monnaie commune...

 
3 commentaires - Programme économique : les patrons préfèrent Fillon à Macron
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]