PSA octroie une prime à ses salariés, insuffisant aux yeux de la CGT

PSA octroie une prime à ses salariés, insuffisant aux yeux de la CGT©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 24 février 2016 à 11h07

Malgré des résultats annuels supérieurs aux attentes, PSA ne distribuera pas de dividendes à ses actionnaires cette année. En revanche, le président du directoire du groupe, Carlos Tavares a fait savoir que les salariés bénéficieront d'une "prime d'intéressement renforcée". "Elle sera en moyenne de 2.000 euros", soit l'équivalent d'un peu plus d'un mois de salaire, a-t-il fait valoir ce mercredi matin au micro de RTL. "La richesse a été créée collectivement (...) on se donne l'opportunité de la redistribuer", a-t-il ajouté.

Pour la CGT, le compte n'y est pas

Pourtant, du côté des syndicats, le compte n'y est pas. Sur sa page Facebook, la CGT PSA de Mulhouse rappelle que 17.000 emplois ont été supprimés au cours des trois dernières années. "Avec cette prime, la direction voudrait faire croire aux salariés que les bénéfices sont partagés. En réalité, la direction se sert de cette prime pour continuer le blocage des salaires", déplore l'organisation. La CGT rappelle d'ailleurs qu'un nouveau plan de 740 suppressions d'emplois à l'usine de Poissy vient d'être décidé. PSA a toutefois fait savoir que la réduction des effectifs du site passerait par la mobilité interne, les départs volontaires sécurisés et des congés senior. La direction a également annoncé le 4 février dernier l'externalisation de certaines activités informatiques au géant européen du secteur, Capgemini. Près de 200 salariés vont ainsi être transférés. La CGT réclame donc une augmentation uniforme des salaires de 300 euros par mois et la levée immédiate de l'accord de compétitivité.

Nouveau plan

Face à la crise traversée par le constructeur automobile, les salariés ont accepté en 2013 des concessions sur les salaires et la flexibilité, en échange de la promesse de maintenir tous ses sites français jusqu'en 2016. Ce matin, le groupe a indiqué avoir achevé son plan de redressement "Back in the race". "Push to pass", présenté le 5 avril prochain devrait prendre le relais. Le constructeur souhaite désormais dépasser certains de ses concurrents.

 
2 commentaires - PSA octroie une prime à ses salariés, insuffisant aux yeux de la CGT
  • avatar
    k16 -

    La CGT toujours a pleurer, elle dit défendre les salariés, mais elle est un frein à la production. Tous les patrons ne sont pas des voyous, comme il y a des brebis galeuses aussi bien chez les travailleurs qu'a la CGT, la gauche et les syndicats ont fait des fainéants.

  • avatar
    papaetmaman -

    Quand la CGT créera des emplois, elle pourra parler.
    Jusqu'à présent, c'est plutôt dans la destruction qu'elle s'est faite remarquer.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]