Quand JP Morgan veut créer des vocations en Seine-Saint-Denis

Quand JP Morgan veut créer des vocations en Seine-Saint-Denis
A lire aussi

LesEchos, publié le vendredi 17 février 2017 à 19h13

« Qui a envie d'être banquier ?
Qui sait ce qu'est une banque ? » Une main se lève, hésitante. « C'est une agence… », tente Sofiane. Il fait partie des 57 élèves qui ont quitté à l'aube leurs lycées Paul-Eluard et Eugène-Delacroix, en Seine-Saint-Denis, pour se retrouver, autour de tables rondes avec nappe blanche et service à café, au premier étage de l'hôtel particulier du 14, place Vendôme, le siège de la banque JP Morgan. Kyril Courboin, son dirigeant en France, enchaîne : « Nous, on s'appelle JP Morgan, du nom de son fondateur en 1860 », explique-t-il en désignant, au milieu des dorures, le portrait de l'homme à l'œil sévère. « Il voulait financer l'économie, c'est une vocation ­intéressante… »

Depuis le mois d'octobre, la banque…

Lire la suite sur LesEchos

 
4 commentaires - Quand JP Morgan veut créer des vocations en Seine-Saint-Denis
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]