Réforme du code du Travail: la CFDT perplexe

Réforme du code du Travail: la CFDT perplexe

Laurent Berger CFDT

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 14h58

Le leader de la CFDT, Laurent Berger ne se montre pas très optimiste concernant les retombées de la réforme du code du travail. Il ne "pense pas" qu'elle permettra de créer massivement des emplois.

D'autres pistes

"Seuls deux éléments le permettent. D'une part, des investissements intelligents sur les enjeux de demain, comme les transitions numérique et écologique (...) D'autre part, l'élévation des compétences et un meilleur accompagnement des salariés dans leurs parcours professionnels", explique-t-il dans un entretien accordé à 'Paris Match'.

Laurent Berger ne croit pas que cette réforme permettra de "lever des verrous", comme le suggère le patronat. "Chaque fois, les responsables patronaux se sont livrés à une course à l'échalote pour demander davantage de souplesse et le chômage n'a pas baissé pour autant", fait-il valoir. En outre, la CFDT, compte bien se battre sur le montant du plafond qui sera décidé pour le niveau d'indemnités prud'homales. 

Si la CFDT ne parvient pas à faire entendre sa voix, elle n'exclut pas de se mobiliser à la rentrée, alors que la CGT et FO ont d'ores et déjà prévu de se mobiliser.

Légiférer par ordonnance

Les députés ont engagé en début de semaine l'examen du projet de loi habilitant le gouvernement à modifier par ordonnances le Code du travail. Le texte prévoit notamment une nouvelle articulation de l'accord d'entreprise et de l'accord de branche, la fusion des instances représentatives du personnel (excepté pour les délégués syndicaux).

Il est également question de modifier le régime juridique de la rupture du contrat de travail, avec la barémisation des indemnités prud'homales.

 
2 commentaires - Réforme du code du Travail: la CFDT perplexe
  • avatar
    chtirepenti -

    les responsables syndicaux nationaux, très éloignés du terrain, plus intéressés par leur poste bien payé, que par le sort des salariés, se font enfumer comme d'habitude, et ne sont pas pressés de se bouger le c..

  • avatar
    jpsmh -

    Il croit au Père Noel: la réforme qui attend notre code du travail est ce que le patronat attend depuis 1936: sa suppression et le retour à une déréglementation totale, et la CFDT et les autres syndicats ont leurs jours comptés: Les électeurs français ont voulu le dégagisme, le patronat lui veut que tout ce qui garanti la justice au travail soit balayé , dégagé: Regardez ce qui est arrivé aux salariés touchés par l'amiante, regardez ce qui attend les futurs élus du personnel : 1 seul représentant cumulant DP, CE, CHSCT son action syndicale réduite à un simple réunioniste,séparé de ses collègues de travail et laissant le champ libre aux représentants de la direction pour imposer la parole de la Direction et ne plus laisser le temps à la discussion, à la négociation.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]