Retraite / validation de trimestres : l'écart se réduit entre hommes et femmes

Retraite / validation de trimestres : l'écart se réduit entre hommes et femmes©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 25 octobre 2016 à 14h50

Malgré des interruptions de carrières plus fréquentes, les femmes valident presque autant de trimestres que les hommes pour leur retraite, selon une étude de la Drees parue ce mardi. "Elles participent de plus en plus au marché du travail, et certaines cumulent des trimestres au titre de l'assurance vieillesse des parents au foyer", souligne l'organisme rattaché au ministère des Affaires sociales.

Réduction des écarts

"Après avoir augmenté entre les générations 1942 et 1950, la durée moyenne validée à 30 ans a fortement diminué jusqu'à la génération 1974. Depuis, pour les générations les plus récentes, cette durée se stabilise autour de 32 trimestres, soit 8 années", soulignent les auteurs de l'étude. En outre, la durée d'assurance validée avant 30 ans est passée de 9,6 années pour la génération 1942 à 10,9 années pour celle de 1950. "Entre ces deux générations, l'augmentation a été de 6,7 trimestres pour les femmes et de 4,4 trimestres pour les hommes", précise la Drees.

À 30 ans, les hommes nés en 1942 ont ainsi acquis en moyenne 24,4% de trimestres de plus que leurs homologues féminins. Ce taux passe à seulement 8% pour la génération 1962 et à 2,5% pour celle de 1982. Entre 31 et 50 ans, 33% des femmes nées en 1942 et 38% de celles nées en 1946 valident le maximum de trimestres, contre 43 à 44% pour celles nées plus tard.

Parents au foyer

Une croissance qui s'explique par la participation plus importante des femmes au marché du travail mais aussi par la mise en place en 1972 de l'assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), étendue à un champ plus large de bénéficiaires, notamment en 1985. "Si les femmes réduisent ou interrompent plus souvent leur activité que les hommes pour élever leurs enfants, ces arrêts sont en partie compensés par la validation de trimestres obtenus grâce à l'AVPF", explique la Drees. En fin de carrière, que ce soit pour les hommes ou les femmes, le rythme de validation ralentit.

 
0 commentaire - Retraite / validation de trimestres : l'écart se réduit entre hommes et femmes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]