Roundup : Bruxelles va prolonger son autorisation de 18 mois

Roundup : Bruxelles va prolonger son autorisation de 18 mois©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 28 juin 2016 à 20h12

Au centre d'une vaste polémique sur sa dangerosité, l'herbicide Roundup va bénéficier d'un sursis de 18 mois dans l'Union européenne. Le commissaire européen à la Santé Vytenis Andriukaitis a ainsi confirmé mardi, lors d'une conférence de presse, que la Commission européenne allait prolonger temporairement l'autorisation d'utiliser le glyphosate (produit de base du Roundup, fabriqué par le groupe américain Monsanto). L'autorisation actuelle de commercialisation dans l'Union Européenne expire jeudi.

"La Commission va respecter son obligation juridique. Nous savons très bien que nous avons une date butoir au 30 juin. Nous allons adopter une prolongation de 18 mois pour le glyphosate", a précisé M. Andriukaitis. Sans cette prolongation, les industriels auraient eu six mois pour retirer cette substance de leurs produits.

Malgré Bruxelles, le Roundup sera interdit en France

La France et les autres pays qui s'opposent à la prolongation d'autorisation de glyphosate ne seront toutefois pas tenus de se plier à la décision de Bruxelles. En effet, M. Andriukaitis avait indiqué début juin que  "l'approbation de l'UE signifie seulement que les Etats peuvent autoriser des produits phytopharmaceutiques sur leur territoire, mais ils ne sont pas obligés de le faire".

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal et celle de la Santé Marisol Touraine ont toutes deux assuré que les autorisations de commercialisation pour les produits contenant cette substance ne seraient pas renouvelées sur le territoire français.

Initialement, la Commission européenne souhaitait renouveler l'autorisation de glyphosate pour une durée de quinze ans, mais face à l'opposition de la France notamment, elle a opté pour une prolongation provisoire, afin d'obtenir de nouvelles études scientifiques. Les études réalisées jusqu'ici ont abouti à des conclusions contradictoires sur le caractère cancérigène du glyphosate.

 
5 commentaires - Roundup : Bruxelles va prolonger son autorisation de 18 mois
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]