Sanctions contre la Russie: pas d'exception pour les projets pétroliers

Sanctions contre la Russie: pas d'exception pour les projets pétroliers

Donald Trump à la Maison Blanche, le 31 mars 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 21 avril 2017 à 22h29

Etats-Unis: 'administration n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers impliquant des entreprises visées par les sanctions

L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les sanctions contre la Russie, a indiqué le département du Trésor vendredi.

"Après une discussion avec le président Donald J. Trump, le département du Trésor n'accordera aucune dispense aux entreprises américaines, y compris Exxon, pour autoriser des forages interdits par les actuelles sanctions russes", indique le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, dans un communiqué.

Selon le Wall Street Journal, le géant pétrolier ExxonMobil avait requis une autorisation exceptionnelle de réactiver la co-entreprise qu'il avait formée avec le groupe russe Rosneft, sanctionnée par les Etats-Unis en 2014 après l'annexion russe de la Crimée.

Cette "joint venture" devait lui permettre d'explorer des gisements gaziers et pétroliers dans la partie russe de la Mer noire.

ExxonMobil avait déposé une première demande en 2015 avant de revenir à la charge le mois dernier, peu après l'accession de son ancien PDG Rex Tillerson au poste de chef de la diplomatie américaine.

"Nous comprenons la décision du secrétaire Mnuchin prise en consultation avec le président Trump", a réagi le géant pétrolier texan.

Il explique toutefois que sa demande visait à obtenir une dispense "pour permettre à notre entreprise de remplir (ses) obligations contractuelles dans le cadre de la co-entreprise en Russie", comme ce serait le cas pour ses concurrents étrangers en dépit des sanctions européennes.

Peu après cette annonce, l'action Exxon était très légèrement en baisse à Wall Street, perdant 0,17% à 80,88 dollars vers 20H00 GMT.

Après avoir ménagé la Russie pendant sa campagne, le président Trump a adopté ces dernières semaines une ligne moins conciliante avec Moscou, notamment dans le dossier syrien.

 
5 commentaires - Sanctions contre la Russie: pas d'exception pour les projets pétroliers
  • EUROnase -

    Les sanctions contre la Russie sont une connerie sans nom , pour plaire a une oligarchie mondialiste prédatrice qui méprise le peuple Français !! Les Fabius, et Ayrault sont des catastrophes , comment se fait 'il que des médiocres comme eux puissent être ministre des affaires étrangères de la France ?? Les sanctions contre la Russie sont de la haute trahison des intérêts de la France !!! ! LA CRIMEE EST RUSSE ,même si dérange une bande crapule !!!!!! !!!!

  • reglisse73 -

    voila la plus grande hypocrisie de nos dirigents de tous bords !!!!!!!! la honte à tous ces suceurs de peuples !!!

  • bidchou -

    Des sanctions contre les russes nous retombent toujours sur la tête .

  • Patdix -

    C'est normal puisque la guerre en Syrie est une guerre pour construire un gazoduc du Qatar afin de contrer la Russie qui alimente l'Europe
    La guerre se terminera quand il n'y aura plus de gaz

    EUROnase -

    Bien vu !..La lucidité et l'information manquent souvent aux crétins sous contrôle de la pensée unique et du politiquement correcte !!! !

  • pmlnbvcxw -

    Ah la Syrie et son fameux oléoduc pétrolier en projet.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]