Sept jeunes sur dix bénéficient du soutien financier de leurs parents

Sept jeunes sur dix bénéficient du soutien financier de leurs parents

Université étudiants faculté jeunes

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 21 juin 2016 à 11h37

Conséquence de l'allongement de la durée des études, fin 2014, sept jeunes sur dix âgés de 18 à 24 ans bénéficiaient d'un soutien financier de leurs parents (loyer, communication, dépenses alimentaires,...) et plus de la moitié d'entre-eux n'ont pas quitté le cocon (57%), selon une étude de l'Institut national de la statistique parue ce mardi. En outre, seulement trois jeunes sur dix occupaient déjà un emploi.

330 euros en moyenne pour les jeunes en études

Parmi les jeunes les plus aidés figurent ceux étant en cours d'étude, dont 90% bénéficient d'un soutien financier régulier de la part de leurs parents. Ces derniers leur versent en moyenne 330 euros par mois (510 euros pour ceux ayant leur propre logement contre 160 euros pour les "cohabitants"). L'aide des parents adressée aux jeunes inactifs ou au chômage (66%) est moins élevée (130 euros en moyenne) tout comme les 42% des 18-24 ans en emploi, mais qui restent soutenus régulièrement par leurs parents (110 euros).

Sans surprise, le montant de l'aide versée varie en fonction de la profession des parents. Les enfants de cadres bénéficient d'une enveloppe 2,5 fois plus élevée que celle des des enfants d'ouvriers, à 400 euros par mois contre 160 euros par mois.

1.250 euros par mois en moyenne pour ceux qui sont en emploi

Concernant les 18-24 ans ayant un emploi, leur salaire se situe à 1.250 euros nets en moyenne par mois. "Ils occupent à part égale, soit un emploi permanent (CDI ou fonctionnaire pour 48%), soit un emploi temporaire (46%) ; les autres (soit 6%) sont indépendants ou sans contrat, précisent les auteurs de l'étude.

Ils sont aussi 70% à occuper un temps complet. Dans ce cas, "la moitié d'entre eux perçoit plus de 1.300 euros par mois. Lorsqu'ils travaillent à temps partiel, la moitié gagne moins de 870 euros par mois et le quart moins de 610 euros", précise encore l'Insee.

 
0 commentaire - Sept jeunes sur dix bénéficient du soutien financier de leurs parents
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]