Services à la personne : comment le patronat se voit créer 200.000 emplois

Services à la personne : comment le patronat se voit créer 200.000 emplois

Famille enfant

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 21 août 2017 à 10h50

Jusqu'à 200.000 emplois créés en douze mois dans le secteur des services à la personne en France ? C'est l'ambition de plusieurs représentants patronaux, qui proposent dans une tribune publiée dans le 'Journal du dimanche' de réformer son mode de financement. L'objectif est de trouver "une solution au problème de trésorerie des ménages lié au décalage dans le temps du remboursement du crédit d'impôt auquel ils ont droit, avancé lors de leur consommation de services à la personne".

"Entreprises du secteur, acteurs associatifs et banques ont ainsi conçu un nouveau service consistant à avancer aux professionnels des services à la personne la moitié des montants dus par les ménages bénéficiaires de leurs prestations, l'État remboursant comme auparavant, au bout de 12 à 18 mois, non plus les particuliers, mais les banques qui ont avancé les sommes", ajoutent-ils.

Travail déclaré vs travail au noir

Le système proposé serait sans effet sur les finances publiques, insistent les signataires. Le président du Medef, Pierre Gattaz, le président de la Fédération du service aux particuliers, Maxime Aiach, la directrice générale de la Fédération bancaire française, Marie-Anne Barbat-Layani, la présidente du mouvement patronal ETHIC Sophie de Menthon, et le porte-parole des Chantiers de l'Entreprenalisme Léonidas Kalogeropoulos sont les signataires.

Selon eux, l'"avantage décisif remporté par le travail déclaré sur le travail au noir" permettrait de créer plusieurs milliers d'emplois à court terme et le gisement pourrait s'élever, à l'horizon d'un an, à 200.000 emplois "selon certaines évaluations".

Au deuxième trimestre 2015, 915.000 personnes ont été employées par des particuliers pour effectuer des services à la personne, selon les dernières données de la Direction des études et des statistiques du ministère du Travail (Dares).

 
2 commentaires - Services à la personne : comment le patronat se voit créer 200.000 emplois
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    des banques noires pour cautionner une sombre histoire en vous faisant remarquer que la mienne c'est la "caisse d'épargne" ou supposée par un de ses coups fourrés boursier qui m'a tué en grande partie mon épargne !

  • avatar
    Mafiosi -

    Voilà , sans Code du Travail , les emplois reviennent .......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]