Succès pour le vol inaugural du premier moyen-courrier chinois

Succès pour le vol inaugural du premier moyen-courrier chinois

Du personnel au sol se tient debout devant le nouvel appareil civil chinois C919, lors du premier vol de son histoire à l'aéroport international Pudong de Shanghai, le 5 mai 2017.

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 05 mai 2017 à 14h25

Le plus gros avion de ligne chinois, le C919, a réussi vendredi son vol inaugural. Un succès pour la Commercial Aircraft Corporation Of China (Comac), dont l'objectif est de concurrencer à terme, le tandem Boeing/Airbus. Ce moyen-courrier est comparable à l'A320 ou encore au Boeing 737. Il a décollé de l'aéroport international Pudong de Shangai pour revenir s'y poser 80 minutes plus tard.

Un vol à vide devant des milliers de dignitaires

Bien évidemment, l'appareil était quasiment vide. Aucun passager n'est monté à bord, seul un équipage de cinq pilotes et ingénieurs de vol a pris place au sein de l'engin. Le C919, une fois mis en circulation, pourra accueillir jusqu'à 168 passagers et effectuer des trajets allant jusqu'à 5.500 km.

Pour cet événement, les médias chinois étaient mobilisés. La télévision publique a retransmis le décollage en direct et le vol à l'intérieur du cockpit. Un décollage qui a eu lieu devant plusieurs milliers de dignitaires et de salariés de la Comac.

Un avion moins cher, mais moins performant

La Chine dit avoir déjà enregistré 570 commandes émanant notamment de compagnies chinoises et de sociétés de leasing, selon Reuters. Comme atout principal, le C919 devrait être beaucoup moins coûteux que ses concurrents. D'après les médias chinois, son prix catalogue s'élèverait aux alentours d'une cinquantaine de millions de dollars. En comparaison, un Boeing 737 ou un Airbus A320 coûte le double de ce montant.

D'après l'agence de presse Reuters, les spécialistes du secteur aéronautique considèrent que l'appareil ne bénéficie pas des mêmes atouts technologiques que les derniers A320 et 737 conçus. Avant de pouvoir être un adversaire sérieux, la Chine devra donc patienter comme l'a précisé Fabrice Brégier, numéro deux d'Airbus au Figaro : "Il faudra une bonne dizaine d'années pour que Comac devienne un concurrent établi".

 
1 commentaire - Succès pour le vol inaugural du premier moyen-courrier chinois
  • avatar
    figaro2 -

    En attendant de voir d'autres réalisations similaires dans le futur. Les Chinois ont pratiquement rattrapé leur retard (tout relatif) sur l'occident. Ils viennent aussi de construire un porte-avions à propulsion classique et des TGV!
    Cf. "Quand la Chine s'éveillera d'Alain Peyrefitte"
    N'oubliez pas que le gouvernail, la poudre à canon, la boussole et........les spaghettis sont d'origine chinoise, ainsi que la grande muraille, ouvrage d'art vraiment visible d'un satellite.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]