Tensions en Guyane : Paris envoie une mission interministérielle

Tensions en Guyane : Paris envoie une mission interministérielle©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 24 mars 2017 à 19h49

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé vendredi l'envoi d'une mission interministérielle de haut niveau en Guyane, où la situation sociale s'est brusquement détériorée cette semaine. Depuis jeudi, ce département français d'Amérique latine est paralysé par des mouvements sociaux, qui réclament notamment plus de moyens pour lutter contre la délinquance qui gangrène la vie quotidienne des quelques 275.000 habitants du département.

Bernard Cazeneuve appelle à un dialogue constructif

"Afin de nouer un dialogue constructif et apaisé, le Premier ministre a décidé d'envoyer sans délai en Guyane une mission interministérielle de haut niveau afin d'entendre et d'analyser toutes les difficultés soulevées et de poser les bases d'une négociation susceptible de déboucher sur des mesures opérationnelles et rapides", a indiqué l'hôtel Matignon dans un communiqué.

Bernard Cazeneuve a appelé "l'ensemble des forces politiques, économiques et sociales de la Guyane à se saisir de cette initiative pour construire ensemble l'avenir de ce territoire".

Un mouvement social soutenu par les élus locaux

Ces mouvements sociaux sont soutenus par les élus locaux, notamment le président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), Rodolphe Alexandre, qui refuse de se rendre à Paris pour entamer des négociations et réclame la tenue de discussions en Guyane. Le député de la Guyane Gabriel Serville (gauche) a quant à lui estimé sur la chaîne 'France Ô' que si les bonnes réponses n'étaient pas trouvées, "cela pourrait tourner à l'insurrection en Guyane".

Le mouvement social a cristallisé les revendications de plusieurs professions, dont les agents d'EDF, certains personnels d'Arianespace et du centre médico-chirurgical de la Croix rouge à Kourou, ou encore des transporteurs et des agriculteurs.

"Les 500 Frères contre la délinquance"

Sur ces revendication catégorielles, se sont greffée celles de collectifs de citoyens protestant contre l'insécurité et le déficit de soins en Guyane, département français qui compte le plus grand nombre d'homicides (42 en 2016 pour 275.000 habitants), et où le nombre de médecins par habitant est trois fois inférieur à celui de la France métropolitaine.

Un de ces collectifs contre l'insécurité, baptisé "Les 500 Frères contre la délinquance", s'est illustré ces derniers jours en perturbant, le 17 mars, la visite de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, qui a écourté son séjour dans le département français d'Amérique du Sud. Les "500 frères" exigent notamment de l'Etat l'éradication des nombreux squats et le renvoi dans les prisons de leur pays d'origine des détenus étrangers, qui représentent environ la moitié des détenus incarcérés en Guyane.

Un lancement d'Ariane reporté, les vols transatlantiques interrompus

Depuis jeudi, la Guyane et notamment sa capitale, Cayenne, est paralysée par des barrages bloquant l'accès aux villes guyanaises. De nombreux magasins sont fermés et des violences sporadiques ont émaillé la nuit de jeudi à vendredi dans un quartier populaire de Cayenne.

Sur la base spatiale de Kourou, un lancement de la fusée Ariane, avec deux satellites à son bord, a dû être reporté en attendant un retour à la normale, tandis que l'accès à l'aéroport de Cayenne était très difficile et l'activité très perturbée. Ainsi, les vols transatlantiques entre Paris-Orly et Cayenne ont été annulés depuis jeudi, les services de navigation aérienne de Guyane ayant jugé la sécurité insuffisante à l'aéroport Félix Eboué. Les mouvements sociaux ont aussi bloqué le Grand Port Maritime de Cayenne, ainsi que les locaux de la collectivité territoriale (CTG) et de la préfecture.

 
12 commentaires - Tensions en Guyane : Paris envoie une mission interministérielle
  • avatar
    kolt09 -

    C'est du réchauffé, vous êtes en retard.

  • avatar
    nick44 -

    Une mission interministérielle " houa " - un ministre nommé depuis 15 jours et une ministre que l'on prendrait pour une collégienne.
    F Hollande pouvait se permettre un 232 voyages pour une grande cause et accompagnée de Christiane Taubira.

  • avatar
    dixit -

    Pourquoi Cazeneuve n'envoie-t-il pas l'autre qui n'a plus rien à foutre à l'Elysée et qui se pavane à la Lanterne , résidence secrète dans le château de Versailles qui à coup de millions entretien une vie de nababs pour enfants , copains et bien sur copines ; julie peu en témoigner !!

  • avatar
    louisia -

    nous sommes avec un gouvernement socialiste dont Macron le conseiller de Hollande en fait parti… Voilà le résultat le chômage et le RSA pas de quoi pour vivre normalement !!!!

  • avatar
    lannilis -

    Taubira...Taubira....Taubira...C'est Tautau.....C'est Bibi.....C'est Rara....que l'on veutr.....Taubira...Taubira....Taubira...C'est Tautau.....C'est Bibi.....C'est Rara....que l'on veut....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]