Territoire : les Français ne se sentent pas égaux face à l'emploi

Territoire : les Français ne se sentent pas égaux face à l'emploi

intérim recherche emploi entretien

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 12 octobre 2015 à 10h54

Une très large majorité des Français (plus de 80%) pensent que leur territoire a été affecté par la crise, selon un sondage CSA réalisé pour le Conseil d'orientation pour l'emploi (COE) et publié lundi. Les demandeurs d'emploi sont les plus pessimistes, puisque 68% jugent par exemple que leur région ne garantira pas assez d'emploi aux prochaines générations, contre 57% des salariés. "On constate également qu'une proportion significative de chômeurs (39%) estiment que leur territoire est désavantagé par rapport au reste de la France", écrivent les auteurs de cette étude.

Ces craintes varient sensiblement selon les territoires : deux salariés sur trois sont par exemple inquiets dans les communes rurales et petites et moyennes villes, contre seulement 51% dans les grandes villes, et 41% dans l'agglomération parisienne. "La variable régionale joue également, puisqu'on est par exemple nettement plus optimiste en Ile-de-France (59% chez les salariés) que dans la région Centre-Est (27%)", note le CSA.

Clivage entre petites et grandes villes

L'institut de sondage a d'ailleurs observé trois grandes lignes de fracture entre les actifs en France. La première sépare la capitale de la province, les habitants de la région parisienne se montrant plus confiants sur leurs perspectives d'emploi. La seconde va du Havre à Marseille, "avec d'un côté le Nord et l'Est de la France, territoires où l'on perçoit le plus de difficultés", et de l'autre le Sud et l'Ouest de la France, qui proposent selon les sondés "des conditions de vie jugées plus agréables et un certain nombre de grandes agglomérations". Enfin, chômeurs et salariés font une distinction entre petites et grandes villes, ces dernières offrant plus de débouchés de carrière.

Les Français sont-ils prêts à déménager ? Les avis sont partagés, puisque 56% de salariés et 55% des chômeurs s'y refusent. "Les plus jeunes, les plus diplômés et les plus aisés sont ainsi les plus enclins à déménager, tandis que les plus âgés, les moins diplômés et les moins favorisés le sont nettement moins, alors même que ce sont les catégories les plus fragiles sur le marché de l'emploi", observe le CSA, qui note par ailleurs que les hommes chômeurs (62%) se sentent prêts à changer de région, contre seulement 47% des femmes. Le refus de s'éloigner de ses proches est l'argument le plus cité.

 
2 commentaires - Territoire : les Français ne se sentent pas égaux face à l'emploi
  • avatar
    danyell -

    la cour des compte emet des avis contradictoires : d'un cote , elle s alarme que la France ne fasse pas de reformes notemment ua niveau du mille feuilles administratif, et d'un autre coté , elle s inquiete des dotation en baisse à ce mille feuilles administratif dont font partie les 28000 communes francaises et leurs elus qui ne veulent pas entendre de regroupement...elle demande à l'état de faire des economies d' un coté et de l autre , elle s'inquiete que que ce même etat donne moins de dotations aux collectivites locales qui ne sont pas des modèles de gestion ,à quelques exceptions prés surtout pour le tain de vie de leurs élus.

  • avatar
    oslost -

    Les Français ne se sentent pas égaux, face à l'emploi, mais ils vont 'être de moins en moins, puisque en ce moment il y en a qui obtiennent très vite un travail, alors qu'ils viennent d'arriver. Mais on se demande face à quoi les Français se sentent égaux, quand je reçois ce matin cette dame d e85 ans qui payait un peu plus de 100 euros de taxe foncière et qu'elle est passée à plus de 800 euros, que que les impôts lui disent que c'est normal , c'est depuis la création des nouvelles tranches d'imposition, soi-disant plus avantageuses à entendre ces bons ministres. Qui pouvait y croire, et ce n'est pas fini, et on arrête en boucle que des millions de personnes bénéficieront des baisses d' impôts, comment peu ton mentir de cette façon, je te donne d'une main, mais je reprends deux fois plus de l'autre, et on crie au loup avec Marine, mais qui lui donne autant d'importance

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]