Tournée vers la BCE, la Bourse de Paris reste bien orientée

Tournée vers la BCE, la Bourse de Paris reste bien orientée

La Bourse de Paris décidée à aller de l'avant en attendant la BCE

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 20 juillet 2017 à 12h33

La Bourse de Paris restait bien orientée (+0,27%) jeudi à la mi-journée, les investisseurs, entièrement tournés vers la réunion de la Banque centrale européen, attendant dans le calme de connaître son issue.

A 11H53 (09H53 GMT), l'indice CAC 40 prenait 13,86 points à 5.229,93 points, dans un volume d'échanges de 906 millions d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,83%.

La cote parisienne a ouvert dans le vert et s'y est maintenue depuis.

"Les investisseurs regardent en direction de la BCE" et ils "n'anticipent pas un changement de politique monétaire" cette fois-ci, mais ils chercheront dans les propos de son président "des indices de modifications futures", a estimé David Madden, un analyste de CMC Markets.

Lors de sa conférence de presse, le président de l'institution Mario Draghi "pourrait se montrer peu disert, avant le comité de politique monétaire de septembre, potentiellement plus instructif", ont relevé pour leur part les analystes de Aurel BGC.

Les dernières déclarations de M. Draghi ayant laisser entrevoir un début de réduction du soutien monétaire, les investisseurs espèrent que la BCE clarifiera ses intentions.

Du côté des indicateurs, l'agenda est essentiellement américain, avec notamment les demandes hebdomadaires d'allocation chômage et l'indicateur composite de l'activité économique en juin (Conference Board).

Sur le terrain des valeurs, Publicis profitait (+2,90% à 65,74 euros) d'un retour à la croissance organique à l'issue du premier semestre et sur une amélioration attendue de son activité pour l'année en cours. Le groupe n'a pas confirmé en revanche ses objectifs pour 2018.

Rémy Cointreau reculait de 2,27% à 101,35 euros sous le coup de prises de bénéfices après un chiffre d'affaires en hausse sur son premier trimestre décalé (avril-juin). Depuis le début de l'année le titre a gagné plus de 25%.

Ingenico décollait de 6,96% à 88,25 euros, soutenu par un chiffre d'affaires en hausse de 8% au premier semestre, la confirmation de ses objectifs pour l'exercice en cours et l'annonce de l'acquisition du suédois Bambora pour 1,5 milliard d'euro.

Mersen bondissait de 8,98%, à 32,66 euros, grâce au relèvement de ses prévisions de croissance organique et de marge opérationnelle courante en 2017, à la faveur d'un premier semestre meilleur que prévu.

Cellectis s'enfonçait à l'inverse de 6,45% à 22,76 euros. Sa filiale Calyxt, dédiée à l'édition du génome des plantes, fera son entrée en Bourse sur le Nasdaq au prix de 8 dollars par action, environ moitié moins que prévu.

abx/pan/ktr

CAC 40 (Euronext)

 
0 commentaire - Tournée vers la BCE, la Bourse de Paris reste bien orientée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]