Travail : 74% des femmes salariées non cadres confrontées au sexisme

Travail : 74% des femmes salariées non cadres confrontées au sexisme

femme cadre entreprise parité

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 24 novembre 2016 à 17h10

"C'est quoi cette Barbie qui vient d'arriver dans le service ?", "elle ne sait pas faire grand-chose à part se vernir les ongles", "elle est de mauvaise humeur ; elle doit avoir ses règles!", "elle fait sa blonde!"... Le sexisme au travail est bel et bien une réalité... Selon une enquête BVA réalisée pour le Conseil supérieur de l'égalité professionnelle, 77% de la gente féminine a déjà entendu l'une de ces phrases, contre 58% des hommes.

Harcèlement ou bienveillance ?

"Ma belle", "ma poule", "ma petite", "ma chérie", "ma grande"... 47% des femmes sondées disent avoir déjà été appelées par l'un de ces surnoms, alors que 36% des hommes les ont déjà entendus, montre encore cette étude. A l'inverse, ils sont respectivement 49% et 54% à n'avoir jamais rien entendu de tout cela. Pour autant, et signe de l'existence d'une ambiguïté, soulignent les auteurs, plus de six femmes sur dix considèrent ces interpellations "bienveillantes".

Confrontation régulière au sexisme

Plus généralement, l'étude montre que 74% des femmes salariées non cadres considèrent que, dans le monde du travail, elles sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes (contre 54% des hommes) et 47% disent y avoir été déjà confrontées directement en tant que témoin (37%) ou en tant que cible (29%). Enfin, 42% des femmes non-cadres ont déjà eu l'impression de ne pas avoir été augmentées ou primées parce qu'elles étaient des femmes.

Rappelons que, la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi a défini la notion d'agissement sexuel. "Nul ne doit subir d'agissement sexiste, défini comme tout agissement lié au sexe d'une personne, ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à sa dignité ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant", dispose-t-elle.

 
1 commentaire - Travail : 74% des femmes salariées non cadres confrontées au sexisme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]